COMMUNIQUE DU COLLECTF DE DEFENSE DE TERRE BANTU AU SUJET DE LA MANIFESTATION CONTRE LE RWANDA AU MOIS DE JUIN PROCHAIN.

COMMUNIQUE DU COLLECTF DE DEFENSE DE TERRE BANTU AU SUJET DE LA MANIFESTATION CONTRE LE RWANDA AU MOIS DE JUIN PROCHAIN.

Communique du collectif de defense des terres bantu contre le Rwanda – YouTube

Le collectif des terres bantu se félicite de la conscience prise par la communauté nationale plus singulierement par la diaspora congolaise de france, qui à  son tour met à ajour la question d’une nouvelle manifestation programmée au mois de juin , dans la perspective de conforter la position des congolais. Quand au refus total de bradage de terre , le collectif de défense des terres Bantu  prenant parti de cette iniative se joint allégrement à cette démarche collective.

Le collectif  de défense des terres Bantu réaffirme son adhésion à toutes initiatives ou combat visant à honorer la mémoire du peuple congolais souverain, floué par une décision unilatérale d’un pouvoir autoritaire faisant agir la force et non la raison.

Le collectif  de défense des terres bantu convie tous les compatriotes à se joindre à cette dynamique populaire destinée à constituer un jalon dans la reconquete de nos droits et propriétés.

Armand Mandziono Butélezi le sécretaire éxucutif

Partager :

LA RECONNAISSANCE DU COMBAT DU POOLISTE SERAIT UN FREIN AUX LIBERTICIDES DE SASSOU -NGUESSO.

La reconnaissance du combat du pooliste serait un frein a sassou-nguesso (youtube.com)

L’on peut tout reprocher à un pooliste sauf son amour pour la patrie, son ardeur avérée pour l interet géneral , sa propension  pour la justice et l équité, son sens aigu pour l étique et la responsabilité  .

Tous ces faits peuvent se verifier dans notre histoire contemporaine  toute proportion gardée.

Si l’ensemble des congolais avait compris et faisait preuve de solidarité à la pertinence et la quintessence du combat mené par l’homme du pool  qui se résume en quelques mots par  le respect des libertés fondamentales, la bonne gouvernance, et la bonne repartie des richesses SASSOU- NGUESSO ne se serait pas permis autant de liberticides , mais hélas le rejet, l’ostracisme à l’encontre de l’homme du pool  a tellement prit le dessus et gangrenée la mémoire collective que les conséquences deviennent Incommensurables.

Au point de se demander si les ressortissants des autres contrées ne partagent le meme dessein tragique que celui qui est fustigé aujourd’hui comme le tyran 

aussi longtemps que durera cette stratégie ce slogan « Tout sauf le pool » sur fond de mentalité injuste et retardataire qui mène droit à l’auto-destruction du pays , les congolais continueront à voyager au bout de la nuit sans aucun espoir de voir le bout du tunnel.

 pendant que le congo est menacé d’invasion et d’occupation par des forces occultes composées  aussi bien par  des lobbies exterieurs  et par des ennemis de l’interieur  , certaines personnes continuent à nourrir leur projet de positionnement dans un futur politique prohce qui pourtant s’annoncerait trés chaotique, si aucune remise en cause n’est observée  on ne peu pas  mener un combat sans cohésion et s’attendre à des perspectives prometteuses   ;

Nos ancêtres avaient connu « le diviser pour mieux régner du colonisateur allons nous succomber à la même tentation et demeurer des éternelles victimes

face   aux contraintes qui s’imposent à nous et qui contrarient notre marche  vers l’émancipation  .Ne pas comprendre ces enseignements ce n’est pas saisir le sens de l’histoire, l’homme est maître de son destin , mais il doit user de toute sa force pour faire obstacle aux forces qui empêchent son envol.

Dieu seul sait les forces négatives qui parsèment notre environnement .

La désolation qui est la notre, doit nous obliger à avoir du réalisme ,à ne point ignorer ces forces visibles ou invisibles qui nous sont hostiles ; le sectarisme, la discrimination n’ont pour rançon que la désolation et le malheur.

Ils nous appartient de le comprendre

A bon entendeur salut !

Armand Mandziono Butélézi le Vindumuneur

Partager :

LA DIASPORA SERAIT -ELLE TENUE PAR LES AIGRIS ET MARIOLES DU POUVOIR ?

La diaspora serait-elle tenue par les aigris et marioles du pouvoir (youtube.com)

De la sapologie à la politique l’on ne constate que des caisses de résonances, des tonneaux vides, des marioles, des dia lelo comme dirait mon frère de la RDC.

Aucun brun de patriotisme sinon comment comprendre une diaspora qui reste couchée voilà bientôt trente ans.

La diaspora congolaise existe -t -elle par elle même ?

C’est la question qu’on peut légitiment se poser ,  politiquement la diaspora congolaise de France n’est que le miroir de ce qui se passe au pays.

Ell est reflet de la traduction en terre étrangère de ce que nous vivons au pays de nos élites politiques  .

Donc ne mettant guère profit les bénéfices de son séjour en France, elle reste couchée devant cette classe politique dont elle revendique la filiation a cor et cri surtoutes les plateformes.

Au point ou elle n’existe pas par elle même.

N’osant aucune démarcation ni même l’autocritique.

Elle est tenue par un lien ombilical Mokokoïstes d’un coté , les sassouistes de l’autre, les upadesiens,  version Tsaty Mabila, (YUKISTE,MCDDI )n’en parlons même pas … A se demander s’ils ont une âme pour encenser ceux- là même qui ont conduit le pays dans le chaos.

A dire vrai la politique n’est qu’une caisse de résonance des bruits des tambours du pays aucune pertinence , aucun recul ,on en vient à sacraliser ces leaders au nom de la tribu de

subsides et autres avantages ,qu’on peut se procurer à leur côté.

Il n’en faut parfois pas beaucoup, un 100 euros ça suffit pour se soulager des poids des charges aprés avoir payer le loyer, EDF, navigo.

Ces dirigeant vereux l’ont compri quand est ce que les congolais de l’étranger feront-ils honneur à leur personnalité ?

Les pauvres populations leurs prêtent des vertus qu’ils n’ont pas , parce que ce ne sont que des petits nains ou des colosses au petit cerveaux.

Ils sont friands pour les commentaires de Koffi, Faly Ipupa, Férré gola, ROGA ROGA ou les escapades de JB Mpiana mais pour autant ils sont incapables d’avoir une pensée critique de recuser ce qu’il ya de mal dans leur société.

Ces porteurs d’eau doivent savoir qu’ils sont des filles et fils indignes.

Rien qu’a lire le flot des critiques et commentaires des autres communautés et leurs appréciations sur les congolais pour se rendre compte que on est la cinquième roue de carrosse .

On est des moins que rien des moutons de panures, qui mangent et qui pètent à chacun coin de rues.

Le pays est en lambeau se délabre au lieu de se ressaisir tout le monde joue les agents c’est invraisemble,

même surréaliste.

Incapable de s’entendre sur un minimum ,mais prompt à crier SASSOU-NGUES dégage.

Ces aficionados des reseaux sociaux ils n’ont pour seul passion que d’agir derrière leurs petits écrans et plus est sur des pseudonymes ,des faux nom.

Ils ne sont pas capables des s’afficher et ils prétendent combattre une dictature.

Pauvre diaspora jusqu’à quand vas- tu nourrir des faux espoirs aux populations.

continue à attendre le retour du CHRIST.

Armand Mandziono Butélézi le Vindumuneur.

Partager :

Claude Alphonse NSILOU le THURIFERAIRE DES TEMPS MODERNES.

 

Livre de Claude Alphonse NSILOU VF

N’SILOU CLaude,Alphonse,le thuriferaire des temps modernes (youtube.com)

Monsieur Alphonse Claude N’SILOU, nous fait part de sa pensée dans un ouvrage intitulé » n’ayez pas peur la démocratie va prévaloir ».

Que faut-il retenir de cette compilation ou il aborde tour à tour la question de la démocratie de la gouvernance au congo de l’unité nationale et de la paix.

Si l’on peu convenir avec lui sur le désaastre national et la nécessité impérieuse de panser les plaies ses conclusions et  préconisations sont aux antipodes du peuple souverain martyrisé .

Tel un arracheur des dents monsieur N’SILOU se ment à lui même oubliant que le congo est devenu un condonium à la fois du fait de la presence des rwandais tant décrié aujourd’hui et des nombreux autres lobbies notament les libanais.

Le pays est balloté de toute part mettant à rude épreuve la cohésion et la survie de la nation.

Il n’est donc pas un éphémisme de dire que le congo est dans la merde.

En sortant du bois et livrant votre pensée

je suis totalement tombé des nues.

L’équivoque est levée sur votre personne.

Aussi longtemps ,que vous n’aviez pas parler on vous prêtait quelque vertu.

Au fond vous êtes dépouillés.

Nul besoin de porter des lunettes pour voir votre nudité .

A travers votre attitude d’un point de vue psychanalytique, on décèle deux personnages:

Le premier, c’est celui d’un individu  vivant dans une bulle, dans un monde stratosphérique ,déconnecté de la réalité , vivant dans un monde virtuel où il affabule ,cherchant à appréhender la réalité avec ses propres lunettes or, le monde congolais n ‘est pas un monde virtuel!

C’est  un monde réel traversé par des courants de pensées qui sont l’expression des courants d’opinions fondées sur la lecture que les uns et les autres se font de la lecture  à partir du prisme de la société civile dans laquelle ils vivent.

La deuxième position , c’est celle d’un courtisan patenté, celle de jean Baptiste POCQUELIN alias Molière qui écrivait sans cesse des théâtres, des textes pour plaire et s’attirer les grâces du prince; celle d’un courtisan zélé attribuant des brevets de vertus à celui qu’il veut deïfier.

 Votre livre est un quantique , un paquet de louanges chanté à la gloire de celui dont le visage effraie pour avoir causé des plaies béantes sur le corps de la nation.

En le considérant à la foi comme « comptable » selon vos propres termes et celui qui devra corriger ses propres torts et ceux de ses prédesseceurs,vous pointez du doigt le coupable.Vous indexer la culpabilité de l’homme en ce que l’on  est pas comptable de rien on est toujours comptable de quelque chose,  en l’occurrence d’un passif.

Et les enquêtes d’opinions tentent à confirmer que le passif de votre figure tutélaire est lourd, très lourd pour avoir réduit les congolais à  la mendicité, instiller une haine tribale,une haine instillée communautairement et détruit le tissu social.

On ne peut voir en une personne être une chose  et son contraire, être coupable et être sain pour répararer  ses propres torts.

Vous êtes dans un oxymore, vous faites cohabiter de chose  contraires; lorsque ce dernier éxalte la grandeur de sa défunte fille, Edith BONGO, à qui le congo ne doit rien au détriment des grandes figures historiques comme Youlou, Massambat-Débat, Opango ,n’est ce pas une bêtise humaine  qui s’assimile à du tribalisme avéré?

Souffrez qu’on vous dise que vous souffrez d’une cécité pour ne pas remarquer cela.

Vous appartenez à la race des intellectuels et élite dévoyée   que  le philosophe assimilait à la trahison des clercs; ces intellectuels qui ont fait le choix de trahir la défense des valeurs intemporelles , éternelles comme l’amour du prochain ,le pardon , la béatitude , la fraternité transcendantale.

Vous avez choisi de vous coucher  devant le prince  pour ramasser quelques pécules, nous comprenons votre choix, mais croyez -nous que cela  ne  vous honore point.

Vous appartenez à la minorité aveuglée par la boulimie du pouvoir et les priviléges qu’elle apporte.

Vos biens matériels  étalés au grand dans Brazzaville sont les signes ostentatoires de celui qui a tronqué la morale pour la luxure.

Armand Mandziono Butélézi le Vindumuneur.

Partager :

LA DIASPORA MILITANTE A l’Épreuve DE L’UNITÉ ORGANISATIONNELLE ET A L’ANNEXION DU CONGO AU RWANDA..

La diaspora militante face a l’ annexion du congo/ B. au Rwanda. (youtube.com)

Chers membres de la diaspora militante

,Aprés avoir calomnier, porter des soupçons infondés à ceux qui peuvent beaucoup apporter dans ce combat ,en inventant milles et une histoire dont vous  êtes incapables d’apporter des preuves vous croyez réussirent votre sale besogne.Ou en sommes-nous maintenant!

Mais sachez que » ceux qui réussissent ce n’est pas forcement les meilleurs c’est ceux qui n’abandonnent jamais « dixit Nathalie YAMB.

Vous voilà  démissionnaire aujourd’hui face à l’occupation de notre pays par le tsuti power parce que vous n’ êtes que des opportunistes des tortues à double carapace habité par l’appat du gain sur fond d’une jalousie maladive en quête de leadersip . En tout cas e ne suis pas celui qui peut caresser une diaspora militante bourrées de sorcier n’en déplaise à qui veut l’entendre bref…

Je tiens à vous rappeler ici depuis que les diaspora africaines fond des manifestations en France pour dénoncer les mauvaises politiques appliquées dans leurs pays respectifs afin d’ alerter la communauté dite internationale.

Nous sommes l’unique et seule diaspora qui est arrivée à bloquer la plus grande avenue du monde. J‘ai nommé  l’avenue des champs Élysée en 2016 lors du non au changement de la constitution.

En revanche , cet acte n’eut  aucun échos sur le plan international  autrement dit aucun média international n’en avait fait échos.

je ne sais pas si beaucoup d’entre-nous avaient compris ce message fort   des occidentaux à l’encontre de notre diaspora et à la situation de notre pays qui est une vache à lait.

C’est pour cela qu’aujourd’hui face à l’occupation du Tsuti power orchestrée par la famille Sassou-Nguesso et ses complices pour des raisons que nous connaissons tous.

C’est à dire la conservation du pouvoir coûte que coûte par le clan SASSOU-Nguesso.

Je vous invite et j‘insiste solennellement qu’aucune manifestation ne puisse se faire sans au préalable organiser une réunion d’échange  entre-nous,réunion  qui permettra de définir la marche à suivre pour mener à bien la dénonciation des accords de cession de nos terres à la république du Rwanda en clair l’annexion de notre pays au Rwanda. .

Évitons l’amateurisme , la vitesse et la précipitation comme le disait le président Pascal Lissouba.

Je reviens vers vous , vous demander de prendre conscience de la gravité de l’ accord cadre de partenariat économique , de la promotion et de la protection des investissements entre le Congo notre pays et le Rwanda une république qui n’est autre qu’une annexion du congo à un Etat voyou quicherche à asseoir son hégémonie militaire dans la sous région de l’ Afrique centrale considérer mes propos comme dit.

Certes la politique est une communauté d’intérêt, mais mon appel est au-delà des intérêts politiques que nous chérissons les uns et les autres.

Il est temps d’enterrer nos haches de guerre pour sauver la mère patrie dans le cas contraire nous ne sommes que une diaspora des sorciers.

Il s’agit du bradage de notre pays par un gouvernement non protectionniste de notre peuple, qui ne fait que quémander de l’argent et l’intelligence chez autres.

en multipliant des protocoles d’accords avec une diplomatie de Papa m’a dit.

Alors ,que les ressources humaines nous les avons.

Mes chers compatriotes de la diaspora militante,

je viens vous interpeller pour une énieme fois, ’il est impérieux que la diaspora militante organise une réunion d’échanges afin de dégager les orientations nécessaires à suivre pour trouver des voies et moyens afin de tordre le coup  aux idées machiavélique de Christel Denis SASSOU  le signataire de ces accords .

Si jamais un  groupuscule d’énerguménes s’ hasardait à organiser une manifestation sans aucune rencontre au préalable de la diaspora militante ce groupuscule n’est qu’au service de ce pouvoir.

Sur ce je remets cette intiative  au docteur Odongo Pandi de prendre à bras le corps cette initiative.

Point de manifestation sans une rencontre préalable d’échange de la diaspora militante ,sinon vous n’êtes que des sorciers en puissance.

Armand Mandziono Butélézi le Vidumuneur.

Partager :

MISE EN GARDE A DENIS CHRISTEL SASSOU-NGUESSO.

ACCORD CADRE CONGO RWANDA INVESTISSEMENT 2022

Mise en garde a Denis Christel SASSOU-NGUESSO (youtube.com)

Monsieur Denis christel SASSOU -NGUESSO ,Ministre de la Coopération Internationale et de la Promotion du Partenariat Public-Privé. Souffrez que je vous interpelle en vous disant ceci.

En vous inspirant d’un conflit interieur d’Amérique, qui à propos  de la question  noire , opposa de 1861-1865, une confédération des Etats du Sud aux Etats du nord et  qui se termina par la victoire de ces derniers. vous faites fausse route

Votre  shéma  ne réussira point ,Vous voulez opposer  le Nord et le Sud  pour assouvir vos ambition à vous ,mais vous  vous  trompez d’époque.

Bien évidement le congo va vivre sa guerre de sécession à la congolaise , si vous persistez.

D’ailleurs , souffrez que je vous rapelle  que l’article 66 de notre constitution ne vous permet point d’acceder à la magistrature suprême.

Alors ne cherchez point d’embraser notre pays.

Armand Mandziono Butélézi le Vindumuneur.

Partager :

Appel  à L unite de la diaspora militante.

 

Appel a l ‘unite de la diaspora militante – YouTube

TOUNGUIDILA KA TI KOUZIA KO

en d’autres termes il ne  faut pas  se mentir à soi même.

Comment voulons-nous parler d’ union pour les autres au pays ,si nous ne sommes pas capables à nous l’appliquer à nous même.

J’interpelle toux ceux qui font des vidéos sur la sitution de nos terres vendues au rwanda tels que : Donald Mangoumbi, roland levi Nitou, Nadege Pandi, Landry Brice décaud , Grâce loemba mama  Africa , Mandziono, Motoki Mafimba,Francis Mouketo, Alexis Miayoukou, Le géneral Vadou, Elie Moutsompa, Eric Bandou, le Ngo de kimguebo, Faye Monama , docteur Pandi Odongo, John bénite Ndzamba, aristide Mobessi ,Alain Kimpo ,Pasteur Noumazalaye, Antoine page kihoulou, Rostel bakwua , Sannelie Tamba-Tamba, Kevin Diafouka , Evrad Nangho, Memi Collard ,Edime Kayi, Adrien HOUABALOKOU, Blaise Tsouari ,et les trois grands griot de tous les temps ya Youss -Band l’homme qui parle au peuple , Hardos Massamba, NDUENGA BAKANA LE griot  de nation, le général Keteka , Lionel Ngamba, Commandant castor , Loufoua lua kandi et tous ceux que je n’ai pas cité,   de faire preuve de patriotisme à montrer l’exemple en convoquant une grande réunion d’échange sur la situation désopilante du pays .

Ne continuons pas à brasser de l’air pour rien !

wu samu Ntonto.

je remets l’initiative de cette grande réunion au Docteur ODONGO PANDI .J’en ai terminé .

Que Dieu bénisse le Congo.

Armand Mandziono Butélézi le vindumuneur.

 

Partager :

DROIT DE RÉPONSE A PAULINE LEO ALIAS MODESTE BOUKADIA .

Droit de reponse a Pauline Leo alias Modeste Boukadia – YouTube

Pauline Leo, un nom a consonance kongo-lari .

certains militants du CDRC semblent reconnaître le nom de la maman de Boukadia loutaya ,dont nous faisons le devoir impérieux de répondre point par point aux insinuations de ce dernier dans le post dont voici le contenu.

QUESTION : quand l’UPADS a pris le pouvoir par une élection libre et transparente, son seul programme de gouvernement fut la destruction du Pool.

Réponse : Non, non c’est faux ça relevé de la diffamation , le programme de Pascal Lissouba n’avait aucunement l’intention de détruire le pool.

Les congolais sont tombés dans les contradictions d’un régime parlementaire mal maîtrisé par les politiques et qui a vu le torchon se brûler ; c’est la guerre fratricide de 1991, qu’il faut déplorée ,parce que c’est une contradiction sud-sud et va s’ajouter à la sempiternelle contradiction nord .

Rendant l’équation politique plus difficile encore au Congo ,donc rien a voir avec votre vision étriquée des choses.

Aujourd’hui les congolais cherchent à sortir des ghettos ethniques, voila quelqu’un du haut de votre âge qui vient encore remuer les braises et pour quel intérêt , sinon que pour nuire à la cohésion nationale.

Question saugrenue de pauline Léo

Pourquoi aujourd’hui, ce sont les Beembe qui se mobilisent pour le développement du Pool et les Laris suivent comme des moutons alors que rien ne peut se faire si le PCT qui est à l’origine de la décadence du Congo ne le veut pas.

Madame ou monsieur Pauline Léo

Vos propos sont un méli mélo, sans tête ni queue.

Que les Bembes développent le pool ou est le mal ?

En plus vous êtes dans des affirmations gratuites.

Pouvez- vous apporter des éléments à l’appui de vos allégations ?

Au risque de vous voir verser dans la mythomanie caractéristique des politiciens véreux du Congo.

Pauline Léo

Que les Beembe commencent par développer les pays du NIBOLEK.

Parce que nous vivons au Congo, c’est l’UPADS qui en est responsable à tous les niveaux. Son programme de faire la guerre pour voir disparaître le Pool (Cf. discours de Sibiti de François Nguimbi), sa trahison du président Pascal Lissouba (Martin Mberi, Tsaty-Mabila, Claudine Munari) en favorisant le retour de Sassou Nguesso au pouvoir.

Arrêtez votre hypocrisie parce que tout le monde sait que vous voulez voir Denis Christel Sassou Nguesso succéder à son père !

Pauline Lého

Réponse :Votre culture politique est totalement déficiente pour ne pas faire le lien avec la conference nationale souveraine, pour votre gouverne c’est la non application des resolutions de la conference nationale souveraine qui a permi à des nombreux canards boiteux de renaître politiquement.

Que le pouvoir organise une succession dynastique cela n’est que à son corps défendant.

Il revient aux republicains et aux patriotes de s’unir , d’apporter une contre proposition à ce projet toxique.

Monsieur Boukadia reflechissez plus un à projet alternatif au congo, en communuant avec les autres patriotes que de remuer le couteau dans la plaie.

Vos militants que vous avez laissé sur le bord de la route à pointe- noire vous attendent.

Armand Mandziono Butélezi le vindumuneur.

Partager :

LA SPOLIATION DES TERRES BANTU EN COURS.

 

La spoliation des terres bantu en cours (youtube.com)

Les congolais se prennent pour des hommes alors qu’en réalité  , ils ne sont que de sexe masculin avec son corollaire d’attributs  physiologiques pouvant procréer au même titre que les animaux.

Diantre, mais c’est quoi ce remue ménage sur cette vidéo devenue virale sur la toile à propos de l’infiltration rwandaise au congo Brazzaville et pourtant les choses sont claires comme l’eau de roche.

Cette invasion n’est que le résultat d’un manque de cohésion sociale.

Pour preuve le 10 juin 2022 le collectif de défense des terres bantu dont e suis le coordonateur  appela à une mobilisation générale contre l’invasion du tutsi power au Congo Brazzaville.

La diaspora congolaise avait préféré jouer les observateurs avec des oeuilléres .

Mais curieusement aujourd’hui elle est désemparée.

Mes chers compatriotes.

C’est maintenant que vous allez comprendre que dans la vie on ne peu que récolter ce qu’on a semer.

S’agissant de cette occupation je crains, que les lendemains nous resserves des surprises dramatiques au point que Oyo devienne la ville royale du tsuti power.

Notre malédiction est que lorsque le sage nous montre la lune , nous ne regardons que son doigt voilà ce qui est notre malheur !

Nous avons toujours un train de retard or, la politique c’est de l’anticipation , il faut savoir interpréter le geste de l’ adversaire et le devancer.

Nous, nous sommes toujours dans la défensive et , nous sommes dans la défensive parce que nous faisons de l’autoflagellation , on ne peu pas donc resserer les rangs et être dans l’offensive .

 

Pourquoi est ce que  nous nous plaignons et que sassou lui ne se plaint jamais ?

La réponses est simple  ,Parce que lui  il a un coup d’avance.

Le jour ou cela sera compri  les choses changerons à la minute qui suivra.

Pour l’instant nous n’avons que des larmes pour pleurer !

Wait and see

Armand Mandziono Butélézi le vindumuneur.

Partager :

LES LARIS SONT- ILS VRAIMENT DES TRIBALISTES OU LES DÉLIRES SULFUREUX D’UN DEBAT.

Ntumi et Kagame qui de l’oeuf ou de la poule est ne le premier – YouTube

Les laris sont-ils vraiment des tribalistes ou les delires sulfureux d’un debat. (youtube.com)

A la suite de la publication par le Nzoisme d’une vidéo intitulée

« Ntumi et Kagame qui de l’œuf ou de la poule est né le premier.

« ,faisant état de la brouillamini dans la région du Pool, la toile s’est enflammée notamment sur la plateforme comité de liaison l’une des plateformes parmi les plus importantes sur la place de paris pour ne pas dire la plus grande au regard de la qualité des débats et des échanges .

Le Nzoisme se désole de la dérive des échanges issus de cette vidéo n’honorant point l’esprit retors de ceux qui se sont servis de ce document pour nourrir leur fantasme et entretenir des propos malsains, nauséabonds, qui mettent à mal la  question de l’unité et de la cohésion nationale ,qui sont les ferments de notre site  j’ai cité le  NZOÏSME.

Le Nzoisme a fait  un morceaux choisi de ce débat, et se fait fort de le retranscrire dans ses colonnes afin de vous édifier.

Jugez en par vous même.

En partant de la vidéo, et stigmatisant Ntumi, ils prennent appui sur le cas d’Adélaïde Mougani pour  faire une généralité.

SUIVEZ DONC LES DERIVES!

Début des échanges

Interlocuteur A

Loool!!! MDRRR!!! ! N’oublié, mon cher neveu dona que, adélaïde, est une femme LARI!!! Donc, ses enfants sont avec elle, et mangent, comme si, de rien était!!! C’EST ÇA L’HYPOCRISIE, ET LE CYNISME,  DES LARIS, APRÈS C’EST POUR PARAÎTRE , AVEC LES MAINS PROPRES, DEVANT LES GENS!!! Eloge l’intrigant!!

Interlocuteur B

Ses  enfants  faits avec  Diawara  sont   donc  toujours  parmi  nous ?

Interlocuteur C

Ah bon ! Quoi Les enfants de Diawara  Ange  sont  mariés  

avec  les gens de  ce  pouvoir  qui  a assassiné  sauvagement  leur  père,  

a  exhibé  son  cadavre,  et  l’a  entérée   dans  une  fosse  commune  à  la  tiémé !  Ils n’ont  pas  été  capables de  reprendre  le  flambeau  de  leur  père.  N’ est  ce  pas  une  trahison,  mon oncle  Euloge ? Y a t’il un  congolais  pour  nous  confirmer  cela ? Quelle  honte !

Marion Mandzimba: Oui, ils sont toujours parmi, nous!!! Et même, bien mariés, avec des hommes ou femmes qui sont dans le pouvoir, et FRANC- MAÇON, EN PUISSANCE!!! LES LARIS SONT MAUDITS À VIE AU CONGO BRAZZAVILLE, À CAUSE DE LEUR TRAHISON ANCESTRALE, DONC( AVEC FULBERT YOULOU)!!! Eloge l’intrigant…

[25/03 à 1:32 AM] Marion Mandzimba: Tout  à  fait : Adélaïde  a fait  partie d’un  système  criminel: n’est  ce pas ?

D

Un cas particulier et généraliser chez tous les laris, c’est le tribalisme primaire et gratuit des congolais arriérés qui ne s’efforcent pas à quitter le tribalisme

E) Je m’éloigne toujours des raccourcis politiciens. Dire que « tous les laris » sont englués dans le tribalisme me semble relever de l »ethnicisme. On sombre soit-même dans ce supposé tribalisme attribué aux Laris que l’on pretend pourtant combattre pour se faire bonne conscience.

C’est un discours idéologique dangereux que d’essentialiser un groupe ethnique. C’est le premier acte du génocide : essentaliser et passer à la solution finale contre « les sangsues et les vermines ».

Ton correspondant, auteur du SMS incriminé, reprend naïvement à son compte le discours colonial qui a diabolisé et partcularisé les Laris-Kongos au point d’attribuer par simplifications idéologiques une essence ethniciste au matsouanisme. Le but étant d »enfermer ce mouvement panafricain dans le larisme afin de l’eloigner du nationalisme congolais. D’où la scission suscitée par les colons français entre le matsouanistes Kongo-laris et les factions non Laris-Kongos de ce mouvement de libération nationale.

L’élite congolaise ne connaît pas sa propre histoire. Elle est totalement désarmée sur le plan intellectuel quant à la compréhension du fait Lari et du rapport de celui-ci avec non seulement l’ordre colonial (État colonial) mais aussi avec l’état postcolonial. La question dite « Lari » est une invention coloniale reproduite par l’état postcolonial. Et, pour certains, vilipender le supposé tribalisme Lari- Kongo c’est acquérir une sorte de certificat de citoyen non-tribaliste. Et, c’est la posture de ton ami, auteur de ce SMS. Celui-ci étale toute sa méconnaissance du fait Lari et du rapport de celui-ci à Bas-Congo et le Pool. Nous avons pourtant ce jour un exemple patent de tribalisme d’ État véhiculé par le régime actuel au Congo-Brazzaville.

Roger.MVOULA.MAYAMBA

Iterlocuteur C rebondit): Pour moi, ce discours, c’est toujours chercher des bouc-emissaires!!! POSONS NOUS LES VRAIES QUESTIONS: QUELLES SONT LES CAUSES DU MALHEUR DES LARIS, ET DE LA REGION DU POOL. EN PARTANT DE YOULOU, MASSAMBA DEBAT, ET IL Y A PEU DE TEMPS AVEC BERNARD KOLELAS, PÈRE, ET PARFAIT KOLELAS FILS… Donc, il y a aucune responsabilité, venant des LARIS??? PARCE QUE, TRIBAL, D’ABORD ENTRE EUX, À SAVOIR, LARI, ET KONGO. Après, le DÉNI, aussi, des FAITS peut se donner bonne CONSCIENCE!!! Tu en penses quoi??? Loool!!! MDRR!!!

Interlocuteur D) renchérit): Le tout- saufisme est un sentiment ou slogan tout sauf le Pool, partant du colon jusqu’au néo colon incarné en personnes noires. Au Congo toutes les ethnies jouissent de ce sentiment,  se masturbent les cerveaux et Dieu fait le contraire de leurs sentiments. Dieu a un accord particulier avec les gens du Pool, Il est au point de les rétablir, les quelques années qu’il ya eu le plein emploi et le bon vivre, ce ne sont que les périodes où les hommes du pool ont été au sommet de la destinée nationale. L’inverse n’existe pas. Le progrès passe par eux, Pascal Lissouba l’a reconnu :  » Le Pool est la locomotive du Congo « . Dits à ces aigris que Dieu a décidé en leur faveur et c’est acté, vous le verrez très prochainement.

Interlocuteur C poursuit ): ÇA POUR MOI, CE SONT DES PAROLES MESSIANIQUES, MON TRÈS CHER NEVEU DONA!!! JE RECONNAIS CET ANCIEN NARRATIF QUE, L’HOMME DU POOL EST UN BON GESTIONNAIRE DE LA CHOSE PUBLIQUE, AU SORTIR DES ANNÉES DES INDÉPENDANCES, PARCE QUE MAJORITAIREMENT REPRÉSENTÉS AU POUVOIR POUR REMPLACER L’HOMME BLANC DANS L’ADMINISTRATION APRÈS LES ANNÉES 6O!!! MAIS AUJOURD’HUI, LE VILI, LE KOUNI, LE BATÉKÉ, LE KATANGAIS, LE POUNOU PEUVENT BIEN GÉRER, LE PAYS AVEC DES RÈGLES DE démocratie BIEN ÉTABLIES ET BIEN RESPECTÉES PAR TOUS!!! IL FAUT ARRÊTER AVEC CE DISCOURS messianique,  DANS L’IMAGINAIRE DU LARI, QUI SERAIT identique AU MESSIANISME JUIF DONT EUX, ILS AURAIENT TOUS LES DROITS, SUR D’AUTRES PEUPLES DU MONDE, MON TRÈS CHER NEVEU DONA OLIVIER!!! C’EST TOUJOURS AGRÉABLE ET INSTRUCTIF D’ÉCHANGER AVEC TOI!!! Ton très cher oncle Éloge l’intrigant Puaty

I nterlocuteur B SOUTIEN les niaiseries de l’interlocuteur C

Vous avez totalement raison et il faut initier une solution radicale au problème Lari.

Il faut absolument trouver les moyens d’expulser les Lari du Congo. L’exemple du Rwanda est un modèle du genre. 

Il faut, au besoin, les exterminer. 

Les détournements, c’est eux, la mauvaise gestion, c’est eux, les élections mal organisées, c’est eux, l’école en lambeaux c’est eux, l’insécurité c’est eux, les hôpitaux en faillite c’est eux, l’administration corrompue, pléthorique et incompétente, c’est eux, les voiries défoncées c’est encore et toujours eux… 

Quel mal n’auront-ils pas fait, quel délit n’auront-ils pas commis pour mettre la république en danger. 

Et, cerise sur le gâteau, ils se battent pour le parti, ce qui entrave dangereusement la marche du Congo.

Il faut peut-être suggérer un référendum pour régler le problème Lari qui empêche le bon fonctionnement du Congo.

INTERLOCUTEUR BITALA : Ça veut dire quoi tout ça.vilain canard  . Ta haine des  laris n’ a d’egal ta cacritude. Imbécile heureux !

Interlocuteur E : Papa OLIVIER

Ton tonton fausse l’analyse scientifique en sombrant dans l’essentialisme, lequel n’est pas soluble dans la science. Il n’y a pas une mentalité Lari, il y a autant de Laris ou des Vilis que de mentalités laris et Vilis. Sur le plan culturel ou anthropologique, le Lari-kongo  natif de Pointe-Noire est différent du Lari originaire de Bacongo ou de Mindouli. Leurs moeurs sont d’abord le reflet de leur environnement familial et sociétal respectif.

Je suis tenté de dire que ton parent sombre d’autant dans un subjectivité outrancière que la tentation est grande qu’il puisse glisser inconsciemment ou consciemment dans un ethnicisme anti-Lari. Il me paraît difficile de prolonger et d’échanger sur le plan intellectuel avec ceux qui diffusent ce type d’analyses superficielles.

 Cela dit, il y a des conflits dans toutes les communautés ethniques. En 1959, certains Bakunis de Dolisie avaient mené des expéditions punitives à  l’encontre des originaires de ce que l’on nomma autrefois le Niari Forestier (actuelle région de la Lékoumou et la partie Forestière du Niari constituée de Mossendjo, Mayoko et Divénié) à la suite de la victoire de Pierre Goura, un Bayaka de Sibiti, sur Simon-Pierre Kikoungha Ngot aux municipales de Dolisie. Les bandes de jeunes Bakunis furibards et mauvais perdants, ne supportant pas la victoire d’un Bayaka de Sibiti à Dolisie, avaient  infligé des violences physiques aux populations du Niari Forestier. Mon défunt père, Pascal Mvoula, et son ami, Basile Mapingou, le père de Marc Mapingou, n’avaient pas été épargnés par ces violences au seul motif tiré de leurs origines ethniques et de leur engagement politique auprès de l’Abbé Fulbert Youlou.

Dans une optique identique, StephaneTchichiélé a quitté subitement le PPC de Félix Tchicaya pour avoir été traité d’esclave au seul motif tiré de ses origines Vilis du continent. Des élites Vilis et Yombés issus de cette contrée (Bilinga, Bilala et Mvouti) ont été frappés d’ostracisme parce que ceux de la Côte (Diosso et Loango) revendiquaient avec ostentation leur descendance de la lignée royale de Ma Loango. Tchichiéllé a été donc victime de la structure hautement vassalisée de la société vili.

Ton tonton est englué dans des simplications politiciennes et des raccourcis qui l’éloignent de la rigueur scientifique. Il s’inscrit dans la pure tradition d’une partie des élites congolaises engluées dans une subjectivité outrancière se situant aux antipodes de la rigueur scientifique. 

Vous ne pouvez pas analyser l’Etat postcolonial congolais sans convoquer l’Etat colonial dont il est le dérivé, il ne pouvait se reproduire qu’en empruntant les mêmes mécanismes de domination instaurés par sa devancière au nom de l’entreprise coloniale. Et, traiter ce que ton tonton nomme  » il y a un problème Lari » dans une discutable subjectivité sans interroger le rapport de cette question dite Lari à la situation coloniale, cest fausser l’analyse. 

Ton oncle est enfermé dans des simplications politiciennes comme comme une partie des élites dites intellectuelles et dirigeantes congolaises. Je comprends. Salut.

Roger MVOULA MAYAMBA

Interppelation de l’interlocuteur A à roger Mvoula: Il faut dire à roger Mvoula qu’il est dans le déni.

Roger Mvoula réagit :Cher frère OLIVIER

Ton oncle invoque une sorte d’essence nuisible Lari sur le champ politique. Au soutien de ses dires, il prend appui sur un autre raccourcis tiré de la phrase « mbula mama ku », alors que celle-ci doit être analysée sous l’angle social bien que des implications politiques ne sont pas à exclure. 

Ton oncle s’enferme amplement dans l’approximation, donc l’événementiel, et qui ne peut  être regardé comme un support décisif dans la compréhension du fait politique ou sociétal.

Une chose lui échappe et c’est ceci :

Les Laris-Kongos ont été si diabolisés par l’entreprise coloniale dans le contexte du matsouanisme et par l’Etat postcolonial que beaucoup d’entre eux ont validé une essence nuisible de leur ethnie, ils en sont pleinement convaincus et vivent dans l’autoflagellation permanente. Ils estiment que vilipender leurs « parents ethniques » est la meilleure façon de se faire accepter par les autres, cest à dire les non Laris-Kongos. Et, l’abbé Fulbert YOULOU n’a pas échappe à cette sorte d’autoflagellation lorsqu’il fait déporter plusieurs matsouanistes radicaux dans le nord du pays afin de se faire accepter par les élites dirigeantes non originaires du Pool en se présentant comme un acteur politique transethnique éloigné du tribalisme pour avoir puni et dompté les siens.

C’est sous cet angle qu’il convient de comprendre la proportion très élevée des Laris qui s’en prennent à leurs parents, et c’est le cas de cette femme, même si l’on ne peut nier l’injure mbula mama ku très repandue au sein de cette communauté.  

Je vais t’étonner Olivier : ma mère est de Sibiti et cette expression injurieuse du « mama ku » est aussi très répandue chez les Bayakas. Ceux-ci, à la moindre escarmouche, disent avec une rare facilité  » ngua wei » ou  » tsota wa ngua ye », ou « Nguaa », c’est à dire « mama ya ngué » et  » mbula ya mama ya ngué ».Et même chez les Vilis  » songulia ku ». 

Cette injure de  » mbula mama ku » prend une ampleur particulière chez les Laris-Kongos parce les locuteurs diffuseurs de la langue Lari – il faut y ajouter des non laris parlant cette langue urbaine – sont très nombreux au regard du nombre élevé des originaires du pool dans l’espace urbain, et que par ailleurs, le Lari est devenue la troisième langue vernaculaire de notre pays après le Lingala et le Munukutuba. Il en découle forcément et tantôt faussement la circonstance qu’ils sont particuliers. 

Je ne prends la défense d’aucune communauté ethnique mais je m’efforce toujours de comprendre et d’analyser les faits sociaux sans passion ni subjectivité exacerbée.

Roger MVOULA MAYAMBA

INTERVENTION De L’INTERLOCUTEUR BITALA

Très bonne analyse que celle de Roger M’voula. Il met en relief la quintessence du problème Lari/ Congo.

En effet,le colonisation, à l’instar d’un chef de famille soucieux de garder la main sur sa communauté,a mené des études monographiques et anthropologiques dans les colonies.

Les Congo/ Lari furent identifiés et repérés comme des résistants à l’ordre colonial .

Cette perception fut décelée dès le 15 siècle par les Portugais.

Kimpa vita est la figure tutélaire de cette résistance.

Elle fut brûlée avec un enfant sur le dos.

Et les Portugais découvrirent un royaume florissant qui n’avait rien à envier aux leurs.

Les kongo/ laris étaient à la fois des alliés et des concurrents pour les Portugais,de par leur rayonnement.

Le royaume périclite avec la traite des esclaves,puis ce sera la fin avec la bataille d’Ambuila.

Mais la bataille continue avec Kimpa Vita. Avec la colonisation française,les études anthropologiques et sociales confirment cette réalité et les kongos sont mis en index.

Car,il va y avoir des nouvelles figures de la résistance dans cette période coloniale, Mabiala ma Nganga, Mbiemo , Matsoua.…

Ce dernier sera exilé  en bagne en Guyane où il mourra ,pour couper court à ce mouvement de résistance.

Dans cette période qui précède la décolonisation,les Kongos/ laris sont sans leader.

Alors que émergent au sein des autres communautés des leaders comme kikounga N’goh, Tchitchelle, jacques Opangault…

Se sentant en manque de leader,les Kongos vont solliciter Abbé youlou,le rare instruit pour suppléer à l’absence de Matsoua.

Ce sera la rupture entre Laris ,car certains ne votent pas pour youlou, attendant le retour de Matsoua.

Et,une fois au pouvoir, youlou est obligé de les exiler dans le nord,car ils sont un caillou dans sa chaussure.

Voici la raison fondamentale.

Et, youlou a la chance d’avoir incarné la droite,car l’air du moment était contre le communisme alors que jacques Opangault était d’obédience socialiste.

Donc les griefs du passé auxquels s’ajoutent son statut de Curé n’ont rien arrangé aux affaires de Youlou,car Simone de Gaulle ne voulut pas de lui en tant que curé.

Et,il faut dire que youlou n’a toujours pas été en odeur de sainteté avec ceux qui sont allés le chercher et l’on fait président,a savoir les Aimé Matsika .

De là , la messe était dite pour le Curé qui s’est fragilisé avec le projet du parti unique,et avec le retour au pays des anciens étudiants de la FEANF tels que ,Pascal Lissouba , Lazare Matsokota , Ndalla Graille et Ambroise Noumazalaye…, qui revêt d’un projet socialiste en harmonie avec le climat de la décolonisation Les rivalités se sont aiguisées au sein de cette diaspora venue d’Europe qui aboutira l’assassinat de Matsocota considéré par d’aucun comme le plus brillant de la promotion et pressenti à remplacer son oncle Youlou . C4est de là que le pays partira en vrille .Ce drame va s’aouter à la tragédie de la guerre de février 1959. L’action cumulée de cette jeunesse avec le front syndical à la tête duquel se trouvèrent julien Boukambou et Aimé Matsika précipitérent la chute de Youlou.

On demanda alors à Matsika de présenter son gouvernement pressenti comme le remplaçant de Youlou. Mais l’homme n’eût guère un égo démeusuré.Il ne voulut pas en faire une vanité personnelle, et orienta son petit monde vers Massambat-Débat , cet ancien président de l’assemblée nationale en retraite politique et qui fit l’unanimité.

Massambat -Débat appela Lissouba comme premier ministre, puis Ambroise Noumazalaye par la suite qui tout deux étaient loin d’être les Laris !

Moralité de l’histoire :

les Laris sont-ils aussi tribalistes que le laissent entendre nombre de supputations ?

Non,assurément pas.

Pour preuve, si le président Fulbert Youlou, Lari de son état, n’avait pas signé le décret de recrutement dans l’armée en tant que réserviste du jeune instituteur Sassou Denis ,dont le nom avait pourtant une consonance Mbochi, ce dernier ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui.

Il n’aurait jamais connu le destin qui est le sien. C’est indiscutable !

Mieux le jeune réserviste de l’époque, se vit offrir sans ostracisme ethnique la chance de même faire partie de la délégation officielle se rendant en Chine au coté du président Abé Fulbert Youlou.

Que du haut de son perchoir le pré- cité vienne nous contredire !

On voit bien que l’anti- Lari s’est désespérément installé au Congo.

Pour avoir dominé la vie nationale de bout en bout : artistiquement, intellectuellement,administrativement que politiquement ,le Lari est devenu la tête de turc(tête de poux).

Il a fini par cristalliser les haines. Est ce sa faute?

Non. On nourrit toujours un double sentiment à l’endroit d’un major,du premier d’une classe. Il est jalousé, à la fois admiré et détesté !

C’est une loi d’airain,une loi de la nature due au caractère pécheresse de l’humain.Le « tout sauf Lari » est donc quelque chose de naturel bien que cela ne soit point normal .

N’y a t-il pas un dicton qui dit « qu’on ne jette une pierre que sur un arbre qui porte des fruits » !

Cette haine du Lari s’est tellement incrustée que Mokoko en période pré -électorale en vint publiquement à dire que les Laris, c’est des revanchards, » Et ce dernier n’eût guère justifier ses allégations,resta sur des simples préjugés. Que diable les Laris lui auraient ils faits ?

Quand on sait que certains Laris demeurent ses soutiens usqu’auourd’ui comme Hérvé Mahika, Marcel Nguitoukoulou, Abbé Yanguissa ,Nkeoua Brice alias Mushikanda dia pool pour ne citer que ceux -là

N’ est-il pas MOKOKO qui voulut déposer un Lari,Milongo,en l’occurrence !

La haine envers les Laris date de la nuit des temps,car ces derniers sont considérés par des conquistadors blancs comme  » des nationalistes » donc contraires aux intérêts étrangers.

On confond ici nationalisme et patriotisme ; d’ailleurs les deux pouvant se cumuler !

On leur préféra les » mbochis » , hommes du nord plus malléables à leurs yeux, et épicuriens car portés essentiellement sur le vin et la chair, que préoccupé par la chose publique, l’intérêt collectif.

Ainsi,la haine du Lari est ante- diluvienne ,distillée depuis l’époque ancienne et s’est répandue au fil du temps.

Si cette haine de Lari leur est commune, chacune des autres ethnies y va cependant de sa propre raison.

La haine des mbochis pour les Laris n’ est pas la même que celle des autres minorités peuplant le congo,qui se sont sentis longtemps étouffés par l’emprise et le monopole Lari.

La démocratie et la libération de la parole a amené en surface ces diverses minorités d’hier à revendiquer leur place,au nom d’un égalitarisme dévoyé.

La haine des mbochis aux Laris relèvent d’un autre chapitre,d’une rivalité séculaire et politique. Deux coqs ne pouvant résider dans une même basse -cour!

Et quand le blanc s’y mêle dans une logique du diviser pour mieux régner,en jetant son dévolu sur le mbochis, parce que suffisamment, »menfoutiste, » à ses yeux, alors on comprend le carma de l’homme du pool !

En conclusion,on comprend bien que l ‘homme du pool soit fiché « S  » au quai d’Orsay .

Il ne pourra jamais compter sur l’appui d’une force extérieure en l’occurrence de la France pour accéder à la magistrature suprême.

Son dossier est marqué de sceau rouge !

Heureusement que le jeu de rapport de forces intérieures importe.

Le Sénégal vient de le prouver, que ce n’est pas toujours le candidat pro occidental qui gagne, mais plutôt un candidat anti système.

Les juifs ont survécu au régime Hitlérien comme les Laris survivront bien au régime de Sassou.

A 80 ans passés,le compte à rebours a bien commencé,il n’y échappera point.

A sa disparition,les cartes seront rebattues,ce sera soit la nation à  reconstruire soit la partition  pure et simple du pays, mais en aucun cas ,on  ne se laissera mener par le bout du bout du nez. Car ,démographie et puissance sont corrélativement liées,vont ensemble.

Et,les Laris sont quantifiables en nombre comme la tribu la plus importante d’un point de vue démographique.

Entendez le pour dit !

Qui rit le premier rira le dernier.

On ne se laissera plus jamais marchés sur les pieds.

Autre argument à  l’emporte-pièce avancé dans ce débat » beaucoup de cadres Laris sont aux côtés de Sassou  » !

Bien sûr qu’on a des Laris de service qui portent le pouvoir de Sassou.

Cette argument cache-sexe a souvent été sorti du chapeau par les détracteurs, comme si il y a les bons d’un côté et les mauvais de l’autre.

Alors que ça a toujours été ainsi dans l’histoire des hommes.

La collaboration sous Vichy, vous savez ce que c’est !

Des français qui travaillaient pour le compte de l’occupant au détriment des autres français ! Et ,les harkis, c’est quoi,ce sont des algériens qui ont retourné les armes contre d’autres algériens pour le compte de la France.

on connaît leur sort aujourd’hui.

Alors,arrêtons avec les arguments du Café de commerce, »les arguments à 2 balles » .

Qui vivra,verra !

Les Laris n’ont pas vocation à demeurer les souffre- douleur de la République.

S’il faut que ça passe par la division du pays, ça passera là il n’ y pas d’état d’âme à se faire surtout quand c’est des vies humaines qui sont enjeu.

Le Pool se suffit à lui-même,il a exactement la même taille que le Rwanda.

Un divorce,ce n’est jamais bon, mais parfois on est obligé de passer par cette voie.

A bon entendeur !

Partager :