LE COUP D’ÉTAT PERMANENT CONTRE LE PEUPLE ET LES OPPOSANTS TOXIQUES.

(3) Le coup d’etat permanent contre le peuple et les opposants toxiques – YouTube

Quand l’activisme politique se limite au slogan libérer MOKOKO , libérer André OKOMBI SALISSA ,  en comptant sur le grand poutine et au cinéma de résolution de l’ O. N.U. , cela montre un défit criard de discernement avérée , de la part des opposants dit toxiques. C’est que  le diable est dans le détail; cet idiotisme fait allusion à un hic ou à un élément mystérieux caché dans le dans les détails; il indique que « quelque chose peut sembler simple mais en fait les détails sont compliqués et susceptibles de poser des problèmes »; Tel que le complot contre le peuple sur fond de manipulation charognarde des opposants toxiques dans un tropisme politique négative reposant sur un statut- quo dont les leviers ne sont autres que;  free MOKOKO, free OKOMBI.

Un grand frein et un affaissement du combat politique pour libérer le Congo de la dictature .

Chers compatriotes ,

regardons du coté de la Palestine ou la libération des otages est le prix de la rançon d’une bataille féroce ou chacun veut tailler la croupière à l’autre.

C’est dire que le monde politique ce n’est pas Alice au pays des merveilles, pas plus un monde de Bisounours .

A vous les opposants toxiques vous prouvez toujours hurlez, les mains nus!

A vous peuple ne vous laissez pas aveugler par des roitelets ou opposants toxiques qui n’ont que leurs langues pendantes  pour baver sur internet, incapables de remplir les rangs d’une petite manifestation.

Combien étions-nous à l’ambassade du Rwanda à paris?

Et, aujourd’hui tout le monde hurle sur la confiscation des terres.

Les congolais sont aussi ridicules que celui qui les dirige , quand il est prompt à aller régler les conflits en Libye et se faire adouber par Maki Sall ,  le président sénégalais; nous le citons le président SASSOU est un grand expert en la matière .

De quel expertise faisons nous allusion alors , que le feu couve a quelques encablures de Brazzaville dans le pool.

Quel cynisme?

Les opposants toxiques osent à évoquer la résolution de l’ONU à propos de MOKOKO et OKOMBI, l’on voit bien que le congolais est piégé par ses propres démons; Pourquoi diable ces derniers si tenaces rêvant d’avoir des entrées à l’ONU n’ont pas su faire montre de mansuétude , en parlant de cette même résolution pour le pool, qui se meurt depuis bientôt 20 ans.

Peuple congolais il est temps que le Congo sorte de son apartheid.

A dieu veau ,vache, cochon!

Armand Mandziono le Butélezi le vindumuneur musi nzo congo.

Partager :

SASSOU- NGUESSO LE VEINARD:L’HOMME QUI A LA CHANCE D’AVOIR DES OPPOSANTS ETHNO-TRIBALO-REGIONALISTES.

Sassou-Nguesso le veinard (youtube.com)

D’aucuns diront sans détour que ce raisonnement reléve d’un delirium tremens de la part de son auteur, à ceux là le vieux sage korobo Matsouaniste rétorque,  non chers compatriotes c’est la réalité , la vraie , soyez lucide et arrêtez de bâtir des châteaux en Espagne.

L’opposition congolaise est à la dimension de la taille du congo, c’est une opposition minable, ratinée, composée des gens de petite vertus sans foi ni loi.

Le manque d’envergure nationale et internationale des opposants du président SASSOU- NGUESSO, le prouvent à suffisance.

L’opposition congolaise n’est autre que l’or de Karibi , autrement dit la poudre de perlimpinpin.

En effet, cette opposition tente de prendre de l’envol  lorsque Mathias Dzon quitte le gouvernement en 2002 et , s’essaie  à l’élection présidentielle  .

Devenant de facto un opposant au système après l’avoir accompagné, dont le seul objectif demeure la destruction de notre démocratie à l’état encore embryonnaire , ce dernier copta  quelques membres de la diaspora.

Et, il se fit parrainer auprés de certains état-Major français dont solférino avec l’appui de certains membres de la diaspora.

Mathias DZON se montrera peu convainquant , selon les socialistes ! , malheureusement , cette idylle ou synergie n’accouchera que d’une souris , elle finira en eau de boudin.

27 ans après le constat est désolant , on se rend compte que l’opposition congolaise n’est qu’une opposition fantoche, une opposition de marionnettes, manipulable et diamétralement opposé à la vision des partis politiques respectifs qu’elle découle, ainsi qu’aux convictions de leurs militants de base , inutile d’ouvrir ce chapitre ; les cas de figure de L’UPADS et de YUKI sont des exemples patents .

L’ opposition congolaise n’est là que pour flouer, mener en bateau le peuple souverain .

A titre illustratif l’échec du Méga- meeting du 27 Septembre de 2015 au boulevard Alfred Raoul dans le seul but de barrer la route aux idées machiavéliques de SASSOUNGUESSO , sur la modification de de sa propre constitution taillée sur mesure , avec une mobilisation historique englobant toutes ethnies confondues du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest sans distinction aucune échoua Net .

Ces opposants de pacotilles en manque de stratégie furent  les artisans du martyr des populations qui s’étaient soulevées , comme un seul homme afin de se débarrasser de l’ogre de Mpila .

Cet échec fut le substrat de la victoire de SASSOU- NGUESSO, aux élections présidentielles de 2016 avec son fameux coup K.O.

L’amorphisme des opposants(Jean Ndouna , Jean Ngouabi ancien sous-prefet d’OWANDO , l’ancien ministre Obanka qui prit la poudre d’escampette le 20 octobre 2015 , Marion Muandziba, Jacques Banangandzala, Anatole Limbongo – Ngoka, yvon Nsendé MOUGONDO, , Blanchard OKO, Marcel Mpika, Mathias DZon, Claudine Munari, Pascal Tsaty Mabiala , Parfait KOLELA, Okombi Salissa,Guy MOTOKI MAFIMBA Zacharie BOWAO ,Clément MIERASSA avec l’absence remarquée du général manipulateur Jean Marie Michel Mokoko, l’ I. D. C. constitué de dissidents du régime en place venu pour infiltrer le FROCAD est le résultat du calvaire actuel.

C’est pour cela qu’une autre opposition doit prendre corps dans l’arène de la politique congolaise ; afin que le peuple soit lui même le seul responsable de ses choix .

Au regard de tout ceci nous proposons l’opposition citoyenne de juxtaposition(O.C.J.)

Peuple congolais soyez vigilant !

Armand Mandziono Butélézi musi Nzo Congo

Partager :

MICHEL TSANGOU UN LEADER SPOLIE.

 

Michel Tsangou un leader spolie. – YouTube

Ils disent tous combattre la dictature de SASSOU -NGUESSO sans exception aucune,mais ils ne sont pas capables ni d’accompagner ,ni de faire front autour de cet l’homme qui est en mesure de dynamiter la république: j‘ai nommé Michel Tsangou Président de l association de solidarité aux victimes de guerre du Congo Brazzaville .

l’homme est plutôt spolié ,combattu par ses pairs pour contre vérités , spéculations , fausses accusations contre Jean Marie Michel MOKOKO, Clément Mierassa , celui -là même qui est incapable de porter plainte contre l’État congolais , pour malversation financière au tribunal de Paris et , qui réclame le dialogue tout simplement pour le partage du gâteau , sans en apporté les preuves tangibles.

A quel jeu joue la diaspora militante ?

Ces derniers se contentent d’ être des sous fifres des aigris de la dictature moyennant des miettes.

Sinon, comment comprendre la distance de ces fantoches, ces ectoplasmes de la diaspora vis à vis de Michel TSANGOU , celui qui détient toutes les cartes et qui a les capacités à mettre terme à la dictature du Congo- Brazzaville avec les moyens les plus pacifiques.

Quel sens finalement donner au combat des militant de la diaspora , ces Malanda Ngombes modernes;Autrement dit des moutons de panurges, des chevaux attelés.

En espace de trois décades force est de constater que la diaspora militante n’a pas compris le sens du combat politique , hormis son rôle de caisse de résonance, de commentateur des dérives de la sphère politique congolaise.

La diaspora militante n’est qu’une bombe à retardement du vrai combat.

La spoliation du leadership de Michel TSANGOU , est une incontestable illustration du manque d’organisation de conviction et de vision de la diaspora militante .

L’homme n a pas hésité de  livrer à la face du monde la vérité sur la création du compte de l’ épargne des 14 mille milliards des générations futures détourné par papa et son fils suivez mon regard tout en citant Mathias Dzon comme témoin forcé dans ce crime économique sans oubliés  ses acquientances avec les responsables des crimes de sang.

Cet ancien et éminent ministre de finance n’a pas tardé de chargé médiatiquement le régime dont lui même fut aussi membre du gouvernement .

S’agissant du leader Michel Tsangou , il est plutôt la victime des maîtres chanteurs du pouvoir qui viennent s’abreuver à sa source, pour élaborer des stratégies visant à faire chanter le pouvoir et, à s’enrichir dans son dos.

Qui êtes vous réellement chers compatriote ?

Je ne crois pas à votre combat !

Armand Mandziono Butélézi le Vindumuneur musi Nzo congo

Partager :

LA CONSTRUCTION DU CHEMIN DE FER CONGO- OCÉAN : EXHUMONS LES POUBELLES DE L’HISTOIRE.

La construction du chemin de fer congo -ocean exhumons les poubelles de l’histoire. (youtube.com)

Chemin de fer Congo-Océan: Crimes coloniaux, une histoire oubliée – Vidéo Dailymotion

Permettez  que ma communication d’aujourd’hui porte un regard retrospectif et bien  particulier sur ces milliers de morts de l’administration française coloniale au Congo, sur cette épisode singuliérement  cruelle.

De grâce ce n’est ni l’expression d’un révisionnisme ,ni un sentiment anti-français qui m’anime , mais juste un principe moral qui exige le respect du droit et d’équité , la vertu morale qui consiste dans la constance et ferme volonté de donner à Dieu et au prochain ce qui est leur dû ; en d’autre terme la justice .

D’autant plus que cette problématique a été mise dans les oubliettes de l’histoire alors qu’elle lie le Congo et la France .

Elle n’a jamais interpeler ni nos historiens , ni nos autorités politiques .

Sur ce je permets en ma qualité d’éclaireur  d’attirer l’attention du président Sassou- Nguesso de porter un regard bienveillant sur ce pan douloureux de notre histoire, d’ériger une stèle en face des tours jumelles en mémoire des congolais et des frères africains morts dans des conditions atroces 103 ans après,pour la construction de ce chemin de fer..

La construction du chemin de fer Congo-Océan fut un « effroyable consommateur de vies humaines », comme le témoignent les écrits d’ Albert Londres ou André Gide dans Terre d’ébène et Voyage au Congo .

Ces derniers rappellent que la construction de la ligne de chemin de fer Congo-Océan a entraînée la mort d’environ  30 000 personnes en raison du travail forcé.

Qu’elle déchiqueta l’etre humain,chosifia l’homme au point d’y ni voir qu’une simple bête de somme vouée aux travaux forcés, aux supplices jusqu’à la saignée ,et trés souvent jusqu’à ce que mort s’en suive!

La publication du rapport de Brazza est venu réveiller des souvenirs macabres , des corvées qui marquérent la construction du chemin de fer Congo-Océan.

De Brazza ,cet humaniste, en fut stupéfait tout comme les autres observateurs qui suivirent sa trace.

La construction du chemin de fer congo-océan s’apparetent à un holaucoste.

Les chiffres les plus optimistes se situant comme nous l’avons déjà  dit à prés de 30.OOO morts.

Quel horreur !

Les ravages du capitalisme furent à ce point indécents.

Ce psychodrame affecta l’ensemble de l’Afrique Equatoriale Française,  qui envoyérent des cortéges d’hommes ; tant des centrafricains , des tchadiens, des camerounais, des gabonais  à la construction de cette oeuvre coloniale mais dont le seul  bénéficiare le Congo- Brazzaville aujourd’hui en tire gracieusement une rente.

Comment rendre la gratitude à tous ces hommes reunis sous un même label, travaillant sous les coups de fouets de ceux qui ont voulu les ténir en esclavage.

Excellence, monsieur le président Denis SASSOU-NGUESSO, il est temps de restituer la mémoire de ses hommes congolais et autres africains qui ont souffert le martyr du chemin de fer Congo-Océan , d’ériger un mémoriel sous forme de panthéon en reconnaissance à ses hommes qui ont donné de leur sang sous l’emprise d’une colonisation conquérante et parfois aveugle.

Aux grands homme la nation reconnaissante.

Car ,à défaut d’une compassassion finançiére le symbolisme d’un museum vous fera entrer dans la postérité.

Car, en honorant la mémoire de De Brazza ,vous avez voulu montrer l’humanisme de ce colonisateur d’un autre genre.

Mais il vous faut mettre sur la balance d’autres génies au risque de laisser une balance déséquilibrée.

Armand Mandziono Butélézi le vindumuneur musi nzo congo

Partager :

L’ENGAGEMENT TRONQUE DES F.A.C OU L’ESCROQUERIE TRIBALO -MILITAIRE.

L’engagement tronque des F.A.C. ou l’escroquerie tribalo-militaire. – YouTube

Les forces armées sont les différentes organisations et moyens militaires qu’un État consacre à la mise en œuvre de sa politique de défense .Malencontreusement au Congo,  les forces armées congolaises sont devenues la propriété du président Sassou -Nguesso.

Certes, elles ne se limitent pas à sa seule armée mais regroupent d’autres organisations comme les milices, les mercenaires, les paramilitaires ou les partisans dans le cas d’une nation occupée.

En revanche ,force est de constater que notre pays n’est point occupé .

Ce qui fait que toutes ces organisations citées-ci-dessus sont utilisées à mauvais escient ; c’est à dire à tort pour opprimer les populations à la moindre revendication des droits de libertés fondamentales et ,  pire encore y règne une phobie depuis l’ assissinat du président Marien Ngouabi et la mutation de l’ A. P. N. en F.A.C le haut commandement militaire est composé des ressortissants de l’ethnie Tékés avec la primauté de la ligne ollombo, Boudji, Abala, Ongoni.

De peur d’ être pris en tenaille le président Sassou a formaté l’armée à son image  , pour étouffer  toutes contestations en général dans tous les département et ,  en particulier dans celui du  pool. .

La mission première de ces organisations est d’assurer la sécurité de l’État, la défense de ses intérêts et la protection de ses populations et territoires vis-à-vis d’une menace extérieure, or qu’au Congo c’est tout à fait le contraire , les forces armées sont utilisés à des fins de conservation du pouvoir.

Autre temps autres mœurs dit l’adage.

En effet l’Armée Nationale Populaire créer en juin 1966 a été prétendument dépolitisée le 31 décembre 1990 , pour devenir les forces Armées Congolaises(F.A.C.)

Afin d’ étayer mon  propos dans un cadre temporel nous, nous appesantirons sur deux point essentiels  , qui illustrent l’escroquerie et le troncage de l’engagement militaire au Congo.

S’engager dans l’armée c’est avant tout faire preuve de patriotisme ce qui n’est pas le cas de nos jours.

En effet , un militaire reste au service de son pays et s’engage à défendre le territoire national et son peuple, ce qui est contraire à la réalité aujourd’hui.

L’engagement militaire est totalement dévoyé au profit d’une allégeance au despotisme,  népotisme,  mimétisme à la gabegie et,  à la kleptomanie .

A titre d’exemples( Les primes des généraux à la Noël et la fin d’Année sont à hauteur environs à 17000000 FCFA à 32000000 FCFA sans compter les avantages octroyés à leurs familles passeports diplomatiques,voyages et hébergements à l’étranger pendant que les hommes de rang mangent le manioc noir avec du rat excepté le’( G.P.C.) groupement para-commando,( G R ) garde républicaine (G.S.P.R.)groupement de la sécurité présidentielle hormis leurs salaires, ils ont des faramineux émoluments par voyages présidentielles et par événements au niveau national.

L’armée figure également parmi les secteurs qui ont toujours besoins d’effectifs et , donc qui recrutent le plus malheureusement  l’on constate que, qu’à défaut de créer des entreprises le président Sassou-Nguesso , a transformé à la carte les recrutements de l’armée au Congo .

Ils sont devenus l’eldorado de son ethnie M’bochi.

Afin ,d’ assurer en permanence la sûreté du clan Sassou et Nguesso ,en lieu et place du territoire de l’ espace aérien et nos approches maritimes.

Elles ne sont plus en mesure d’apporter leur appui aux opérations de gestion de crise consécutives par exemple, a des attaques terroristes telles que ; les attaques des bébés noirs qui sèment la terreur et la désolation au sein des populations dans les grandes agglomérations, ni défendre nos frontières , quand elles sont infiltrées par les armées étrangères dont la seule ombre sème le désarroi dans les rangs des forces armées congolaise tel que ; c’est le cas à Kimongo à TCHAMBA-NZASSI .

Quand il en est ainsi le président Sassou -Nguesso ,  retourne son regard ailleurs exprimant ,ainsi son impuissance totale, mais toujours prompt à bomber son torse devant les pauvres populations civiles .

Ce qui explique son admiration devant Paul Kagamé qui a fait ses classes sur le terrain de la bataille au Rwanda devant les partisans de Habyarimana,

ou encore à une catastrophe naturelle à l’instar des multiples inondations, de la panoplie d’éboulements sur l’étendue du territoire, en dépit de l’installation pléthorique des zones militaires sur fond d’une ’absence criarde  du génie civil .

Ce petit tableau panoramique est largement suffisant pour décrire et faire une étude comparative du rôle dévoyé des forces Armées Congolaise en sigle (F.A.C.) et de ce qui a été l’Armée Nationale Populaire(A.P.N.) sous la présidence de Marien Ngouabi.

Peuple congolais le moment n’est il pas opportun  que nous nous interrogeons sur le véritable rôle républicain , des forces armées congolaises au regard de la misère que nous subissons ?

Armand Mandziono Butélézi le Vindumuneur Musi Nzo Congo

Partager :

LE PENITENCIER DE L’EX- MINISTRE CLAUDINE MUNARI RÉCIDIVE.

Le penitencier de l’ex-ministre claudine Munari recidive – YouTube

Au pays de tossa obika on ne se sépare pas des compagnons de lutte dixit le vieux sage korobo.

Pourquoi s’indigner devant la énieme dérive du général Ndenguet ?

Au Congo la démocratie n’est qu’une mascarade.

Ce n’est un secret de polichinelle le far west du général Jean François Ndeguet,  avec les institutions de la république à l’instar de celui de l’américain Robert Leroy , qui était connu sous le nom de Butch Cassidy,

Commence en effet à la fin de l’année 2009 , plus précisément au mois de novembre une rumeur prendra corps sur la place publique et défrayât la chronique : c’est l’affaire Claudine Munari vs jean francois Ndenguet

En effet, les services du ministère du commerce et des approvisionnements à la charge du ministre Claudine MUNARI , mènent à deux reprises des investigations auprès d’un sujet libanais importateur sulfureux des vivres frais à Brazzaville , qu’ils finiront par faire arrêter et jeter en prison pour empoisonnement via la commercialisation  des produits avariés ; autrement dits produits impropres à la consommation  aux populations congolaises.

La communauté libanaise ne restât pas en marge de cet évènement, elle fit appel à leur protecteur qui n’est autre que le général Ndenguet , qui avait vite fait sortir le prisonnier libanais sapant ainsi l’autorité de claudine MUNARI, qui par la suite ménaça de démissionner du gouvernement sous Sassou IV.

Aujourd’hui , et voilà que le peuple congolais se retrouve dans un bis-répétita avec l’affaire Sarah Ndeguet, la fille de son père comme quoi l’histoire reste têtue  , 15 ans après notre général n’a point changé d’un iota.

Il continu à briller par la récidive , le voila encore humilié pour une énième fois ,une institution de la république et pas la moindre (la justice) .

Ce dernier à déjà  son actif une panoplie d’actes similaires:

Tels que les menaces téléponiques au representant des jeunes étudiants de l’université Marien Ngouabi , le jeune MAMBEKE, lors des contestations des bourses et de revendications pour des meilleures condition d’études , s’en est suivi bien d’autres à Pointe-Noire.

Notre sulfureux général de la république lors de la gréve des travailleurs chez Total EP CONGO , proféra aussi comme à son habitude des menaces de morts aux leader syndicaux .

Sa funeste réputation a pour creuset les assassinats à bout portant des congolais jugés injustement coupables, à la fin de l’ignoble conflit armée de 1997.

Alors ou est passé donc ,  la mémoire de ceux qui s’indignent de la récidive dans l’histoire de sa progéniture au palais de justice , le congolais a vraiment une mémoire courte à quoi s’ attend-t-il ? 

Son modus operandi est une illustration parfaite du gangstérisme du pouvoir par le clan Sassou et Nguesso, le fait que ce dernier est capable de contre faire une décision quelle quel soit.

Dans pareil circonstance le syndicat de la magistrature ne devait pas rester comme frappé de stupeur ou d’étonnement.

Elle devrait plutôt réagir , jouer pleinement son rôle au lieu de briller par un mutisme abasourdissant.

Congolais fongala miso moto aleki Nzakomba na mokili awa na sé aza té.

Jean Francois NDENGUET serait-il le Maurice PAPON du congo ?

Maurice PAPON ce personnage abracadabrantesque qui fut protégé par Francois Mitterrand ?

L’histoire nous édifiéra !

L’histoire nous édifera .

Armand MANDZIONO Butélézi le Vindumuneur musi nzo congo.

Partager :

LA POLITIQUE DU NÉANT PAR LA DIASPORA OU L’ENSEMBLE VIDE DES ESCLAVES VOLONTAIRES.

 

La politique du neant par la diaposra ou l’ensemble vide des esclaves volontaires (youtube.com)

En mathématiques l’ensemble vide est un ensemble ne contenant aucun élément.

Par contre une petite lampe finit par briller même dans un temple retorque le vieux sage Korobo Matsouaniste.

Je ne sais pas  si je suis honnête ou non.

En revanche   une chose est indubitable , je suis un activiste de la vérité , celui qui vous propose l’opposition citoyenne de juxtaposition  ,mais je dois vous avouer qu’il m’est insupportable de voir des agitateurs , des marionnettes du pouvoir de Brazzaville , tenir  des discours aux contenus vides pour parasiter le message d’un peuple meurtri,sur fond  de  règlements de comptes prenant ce dernier, comme bouclier au nom des aspirations démocratiques .

.Ainsi , je le dis sans anicroches la lutte contre la misère et la tyrannie au Congo , ne peut point se faire à mille lieux , avec des narratifs truffés de haine  qui révèlent un grand déficit de la vérité objective.

Je m’éloigne de mes compatriotes , sans stratégies, sans initiatives aucunes, qui passent leur temps à vociférer , jouer les tarzans,  maitre à tuer les idées salvatrices des plus éclairés d’entre nous comme l’ont été le doyen MBIKI de NANITELAMIO , Maître Aloïse MOUDILENO morts aujourd’hui, ésperant  se faire une place au soleil.

Ces derniers utilisent   la calomnie, la fourberie  comme arme fatale, pour nuire la vérité.

Eee Bouiiin tsia izeno lavoutoula !

En vérité , en vérité je vous le dis  cette diaspora n’est que une caisse de résonance des aigris du pouvoir, hostiles aux  initiatives salvatrices pour le peuple , parce que préoccupée et habitée par l’ esprit de vengeance «  du ôte toi de là que je m’ y mette ».

Pour parvenir à leurs fins .

Ces démons de la diaspora n’arrêtent pas de claironner à tue tête  , sur les réseaux sociaux et à tous ceux qui veulent les entendre , « il faut renverser la dictature de Sassou-Nguesso par tous les moyens « , autrement dit par une révolution , quand on sait de maniére pertinente que le contenu de leurs assertions ne relèvent que un mépris absolu et total de la vérité.

Ces derniers entretiennent sans exception des relations incestueuses avec la dictature .

Cette même dictature qui excelle dans la manipulation, la concupiscence, la corruption et qui   fait d’eux des esclaves à leur guise .

Enfin ,j’exhorte le peuple souverain de sortir de son état d’engourdissement , de se prendre en main,  de ne  point  compter sur cette diaspora de fantoches même si son coeur bat en occident c’est à dire à paris .

Ces mythomanes qui ont demontré leurs limites in fine.

Ils ont été incapables de se doter d’une organisation capable de créer un rapport de force pour  mettre hors état de nuire l’inconstitutionnalité ambiante au congo .

Il est temps de se rendre à l’évidence.

La paix au Congo ne peut être rétablie par une diaspora de fantoches, ni par des personnes sans convictions, atteintes du syndrome de Stockholm, des crânes souffrants de sécheresse incurable.

Quant à moi, je fais ma part en tant que citoyen congolais et je vous invite de vous abonner massivement sur ma chaîne YouTube Armand Mandziono,pour que nous échangions. Ne manquez  pas  aussi de commenter mes communications, car ce sont  les racines  qui donnent la force à  un arbre comprenne qui pourra.

contact [email protected]

Armand Mandziono Butélézi musi nzo congo.

 

 

Partager :

ARRÊTEZ DE PARASITER LE MESSAGE DU PEUPLE.

Arretez de parasiter le message du peuple – YouTube

Le temps est le le meilleur allié de la vérité,le seul meilleur juge, « le seul maître dit on : le seul malheur est qu’il soit un maître inhumain , il tue ses élèves »selon pierre Corneille . Bouddha a également dit « le temps est un grand maître le malheur c’est qu’il tue ses élèves».

La vérité finit toujours par triompher tôt ou tard , la vérité est têtue.

Celui que vous avez traité d’agent du général Benoît Moundelengolo , d’infiltré dans la diaspora,de rasta nguirisé, avilit la réputation ,l’homme dont vos services de renseignements peinent à trouver son ombre .

Vous interpelle, suite à votre traîtrise ,tribalisme, incapacité Majeur de vous organisez , vous mettre ensemble pour impulser une véritable dynamique politique de la diaspora militante

de décliner vos réelles motivations , d’arrêter de parasiter le message du peuple aux gouvernants du Congo .

D’aucuns diront qui suis-je pour m’arroger le rôle de censeur, à ceux là je rétorque !

j’admire la vérité du temps elle révéle toujours la réalité des choses surtout des gens.

je suis un patriote ,nationaliste, le lepen congolais pour faire plaisir à certains.

Je tiens à vous rappeler ici , que dans une de mes publications intitulée : «  le suicide collectif de la diaspora » du 15 janvier 2022, J’appelais au grand rassemblement de la diaspora.

Je demandais aux militants de la diaspora militante d’être utile à la nation .

Je me rends compte qu’aujourd’hui que je prêchais dans le desert ,que ce n’était qu’une peine perdue , suite à la duplicité des militants de cette dernière , au manque de conviction à l’impardonnable légèreté dont fait preuve ces militants facilement corruptibles , manipulables, paranoïaques, mythomanes prompt à voir le diable partout  ,et à jeter l’opprobre sur le vrai militant politique que je suis .

 Incapable de vérifier les informations.

Ou en sommes-nous aujourd’hui ?

En réalité nous avons à faire à des personnes en mal être qui ont des agendas cachés.

Comme, on peut le constater aujourd’hui, beaucoup se sont fait corrompre,

. Et moi je n’ai plus le temps à perdre avec une diaspora de menteurs ,de corrompus ,de tortues à double carapaces, des pêcheurs en eau trouble,

bourrée des gens corrompus, qui n’ont pas d’intégrité.

Sans trop tarder.

Je me permets de citer tout azimut toutes les chapelles politiques et certaines individualités.

Codicord, Assises nationales du Congo, comité d’action, Congo ya Sika, MRC,la rupture  etc…

Eugène Fernand Loubelo le spécialiste des réflexions sordides dites au peuple ou en êtes vous avec vos réflexions pour sauver les congolais.

Raphaël Goma l’homme qui n’a pas de courage politique et qui se serait dégonflé tout seul au bord de la seine entrain de déguster son Mbouata .

Benjamin Toungamani, celui qui se croit plus républicain que la république.

Brice zamba l’avocat des violeurs réunionnais l’on dira que c’est tout à fait normal il est dans l’exercice de sa fonction, je le concéde mais le peuple congolais a aussi besoin d’avocat.

Auguste Mavimbou l’homme qui à escroquer Patrick Éric Mampouya jusqu’à la moelle épinière.

Laurent N’zamba l’homme à la plume salvatrice au bénéfice des escrocs de la république proche de son ethnie.

Général M’baou l’homme qui n’a jamais exécuté sa peine infligée par le général jean Marie MOKOKO.

Jean Milébé l’homme chuchotait à l’oreille d’ OKOMBI SALISSA , la bouche gavée des cacahuète des batékés aujourd’hui l’ombre de lui même ,après avoir fait échoué la tentative de rassemblement de la diaspora initié par le ministre Zacharie Bowao.

, le ministre Ouabari un agent double , Magloire Domba???,BOUAKADIA Modeste l’homme de la conférence internationale imaginaire,Dominique KOUNKOU avocat- pasteur l’imbecile utile , Marcel NGUITOUKOULOU le guignol de la diaspora,GANGA Nicodème l’homme qui n’a pas pu dynamiter la république ,GANGA Amédé celui-là je l’aime bien , TIASSE MASSENGO le crimnel idiot de ses propres parents, Fernand NDALLA,THEODORE MALONGA, parfait Bihani  Dieudoné Nanitélamio les faux héritiers de Moudileno  Massengo incapables de relever le M.P.C qu’ils ont tranformé en une secte, Alexis MIAYOUKOU le plus grand traître et manipulateur de la diaspora,Elie Moutsompa l’homme qui rêve debout ,MASSAMBA Ciceron ,Adrien HOUABALOUKOU deux hommes sans idéologies , Jean Luc MALEKAT l’homme qui a trahi André MILONGO, Evrard NANGHO, Aristide MOBEBISSI, MAWA WAWA KIESSE ,Justin DANDILA, Hervé MAHIKA l’homme qui a trahi le géneral Mokoko, Guy MAFIMBA MOTOKI l’homme de l’idéologie « tous ensemble sauf les Laris », Bienvenu MABILEMONO ,le régionnaliste fiéffé, Isodore AYATONGO le pilosophe à la renverse, ,Marcel MAKOME le 19eme fils de Sassou-Nguesso(Papa et Maman), Tony MOUDILOU l’oncle madia- madia, Antoine Page KIHOULOU, Marcel TOUNAGA, Benjamin TOUNGAMANI, Jean Sylvestre ITOUA un autre rêveur, Yomard DONIAMA, Cyr NKIE, Marcel Kidjafouri ,Auguste MAVIMBOU, Jean Claude BERRI ,MINGWA BIANGO , Djess MOUNKUASSI ,Brice NZAMBA, John BINITH NZAMBA, Laurent DZABA, Pasteur NOUMAZALAYE, FILATURE Loufouma l’homme qui parle sans contrôle, Général de Degaulle Rostel Bakwua le président incontetsté de la diaspora, Faye MONAMA le champagnier de l’ambssade, Donald IMPERATOR l’homme du metro l’homme de la virgule , Jérôme Itoua OKONGO,DJOUMALI SENGHAT, Grégoire GAYINO, ANICET MAPA le militant de la cinquieme colonnes,Simon Pierre MOUSOUNDA le colonel qui a mal assimilé ses cours de transmission, Wilfrid OGNAMI OPANGO l’homme qui a trahit Modeste Boukadia, Sylvain SENDA l’homme qui avait vu la dépouille mortelle du géneral Jean marie michel MOKOKO àà 23h45 à Oyo, MBAOU Ferdinand , Jean Richard Amédée Samba dia KOUMBI  un mythomane,ET BIEN D’AUTRES QUE JE NE SAURAIS CITER ,

et, enfin toute cette nouvelle génération qui serait en manque d’inspiration , se laisse facilement manipuler par les théoriciens les plus exécrables de la diaspora militante et les factions du pouvoirs qui les incitent à un culte de transe sur les réseaux sociaux et d’en faire leur exutoire.

C’est pour cela que j’exhorte les citoyennes et citoyens de ne point compter sur cette diaspora de la honte.

En revanche je me permet ici de rendre hommage aux pionniers du numérique dont le chef suprême est Aristide Mobebissi ,ceux qui ont révolutionné le combat politique dans les réseaux sociaux , contribué au plus gros efforts de la mobilisation de pointe- noire et brazza en 2015, lors des manifestations du non aux changement de la constitution .

Ceux qui ont récupéré la parole confisquée par la dictature et l’ont remis au peuple .

Je rends hommage ,gloire et honneur à Arnold Gatien Samba avec brazza news, Garel Brazing Eyeni, Diaf le kweta,Yvon Mougani avec le média ADAMFOPA et ECHOS DE LA DIASPORA, Aristide Mobebissi avec Brazza-paris infos . Evrard Nangho président du Modec.

Enfin ,j’exhorte les citoyens et citoyenne de rejoindre l’opposition citoyenne de juxtaposition.

Je ne pourrai pas finir  mon propos sans remercier les vaillants patriotes suivants : General Vadou, General Keteka ainsi que le grand analyste politologue Memy Collard, malgrés ses excès de …

Et ,vous inviter à vous abonner massivement sur ma chaîne YouTube Armand Mandziono,  surtout de ne pas manquer de commenter chacunes de mes vidéos ou écrivez-moi sur mon

E-mail :[email protected] Vaincre ou mourir !

Armand Mandziono Butélezi le Vindumuneur musi nzo CONGO.

Partager :

CONCEPT DE L’OPPOSITION CITOYENNE DE JUXTAPOSITION (O. C J.)

Concept de l’opposition citoyenne de juxtaposion (O.C.J.) (youtube.com)

Rassemblement des citoyens

Peuple congolais unissons-nous pour un projet commun !

Mettons Dieu au milieu de nous .

Un  Congo  nouveau est possible.

1)

L ’opposition citoyenne de juxtaposition  (O.C.J) est une démarche citoyenne et politique   , un rassemblement de toutes les couches sociales et de toute obédience idélogique dans l’obectif d’atteindre un cadre de concertation et de dialogue apaisé entre congolais .

2)

Après analyse de la situation socio-politique, culturelle et économique , Je reléve des manquements dans l’engagement par  toutes  les plateformes de l’opposition politique d’expression publique , qui peut entraîner un climat de  manipulation , contre  le peuple.

  La défiance du  peuple envers les hommes politiques , les institutions étatiques , demeure une  préoccupation essentielle de ce dernier qui  éprouve les pires difficultés   à assouvir  ses besions au quotidien.

Ainsi, au plan socio-sanitaire et éducatif, on pourrait constater   notamment la dégradation de toutes les infrastructures héritées de la période coloniale et post-colonial comme des hôpitaux,des écoles, l’université ,la fonction pulique , l’armée  la police… 

A cela, il faudait  ajouter :

l’inadaptation des formations  professionnelles et qualifiantes.

la carence et la vestuté  en équipements  sanitaires , industrielles et manufacturières .

l’insuffisance dans le déploiement  dans l’ensemble du térritoire national du personnel médical et enseignant.

La définition d’une nouvelle vraie politique pénitenciére par un découpage géographique des centres de correction et de réeducation, ainsi que l’actualisation des peines infligées aux justiciables, qui aujourd’hui s’apparentent aux code de l’indigénat. 

Lasurpopulation dans les salles des cours ainsi que dans les résidences universitaires et les internats de l’état .

la modicité des rémunérations des agents de l’Administration publique, les critéres discriminatoires dans le recrutement   des cadres universitaires , qui occasionnerait   le trafic des vrais faux diplômes  , et l’abus d’autorité du corps enseignant .

-L’ostracisme  sur la question de la sorcellerie dans la société congolaise.

-Définition d’une vraie politique de  la famille et de l’action sociale.

-Conception d’un nouveau code de l’urbanisme et d’une politique de logements  adaptée aux différentes catégories sociales.

3) Au plan économique :

la dégradation des voies de communication : routes, voiries, télécommunication, la gestion hasardeuse  du port maritime et fluviaux.

l’augmentation des tracasseries admnistratives ainsi que  l’éxercice d’une fiscalité mal adaptée,le manque de débouchés pour les produits vivriers et maraîchers.

L’insuffisance de couverture térritoriale en eau et en électricité.

La non prise en compte de l’impact de la diaspora dans la définition des politiques publiques. l

4)

Au plan culturel;

Revalorisation des connaissances et savoirs traditionnels, l’édification des éspaces sectoriéls de documentation et de lecture promotion et valorisation des arts primitifs.

5) Politique:

Le non respect  des contres pouvoirs .

Une assemblée non représentative, non conforme à la sociologie nationale (Déficit d’Intégration des paysans,  les inactifs , retraités )

Pour faire cause commune, il n’y a plus que l’engagement qui vaille afin de redonner un nouveau souffle à l’opposition .

C’est pour cela qu’il nous faut créer un nouvel espace public accessible constructif pour tous .

ainsi, donc ma proposition est  la création de  l’opposition citoyenne de juxtaposition(O.C.J.) au regard de cette siuation chaotique.

E-mail: [email protected]

Armand Mandziono Butélézi le vindumuneur musi Nzo Congo.

Partager :

L’AFFAIRE MARTIN MANONA OU LE COMMUNAUTARISME DE LA DIASPORA .

 

(52) Deces de Martin Manona grand miltant Upads,Assises de la Nation – YouTube

Pour souligner l’importance fondamentale des individus. Dans la prospérité d’une nation,cela signifie que la véritable richesse d’un pays réside dans sa population, ses talents ses compétences à travailler ensemble pour le bien commun.

Comprenne celui qui pourra !

Il s’agit ici du cas de décès de monsieur Martin MANONA un grand militant et cadre de l’UPADS , militant des Assises Nationales du Congo face à l’incapacité de la diaspora résistante pour honorer sa mémoire.

Le cas de monsieur Martin MANONA est emblématique du drame que nous connaissons au Congo, qui est le communautarisme.

Cette situation est donc le reflet d’un certain communautarisme ou les communautés vivent entre elle ,s’ignore les unes des autres.

Lorsqu’on fait la radioscopie des personnes qui ont cotisé, on remarque bien il ya majoritairement et de façon net une présence Nibolek à l’écart de quelques personnes ça montre bien que chaque communauté à ses problèmes et les traitent intra-muros dans l’indifférence des autres communautés.

Je doute même qu’il ait des noms des nordistes sur cette liste parmi ceux qui ont déjà cotisé, meme les noms Tékés sont rares hormis quelques noms Kongo-Lari.

En revanche aucun nom vili, donc on voit bien que c’est une affaire du NIBOLAND il ya donc un repli identitaire et et donc la diaspora est à l’image du pays.

C’est à dire que nous dans une transposition identique de nos problèmes.ça c’est le premier problème la question donc du communautarisme et d’autre part on voit aussi que les organisations d’en face sont totalement inefficace dans leur organisation d’abord à mobiliser les ressources humaines et les ressources financières.

Ce sont des structures à l’exemple des assises qui ne fonctionne pas qu’à base des illusions.

Ils pensent que le fait de se trouver à trois fondent une légitimité, qui leur permet de dire qu’ils existent et ils prétendent mener une lutte.

Or , on ne peu pas mener une lutte sans moyen et qui dit moyen se sont les hommes, il faut d’abord mobiliser les hommes car ce sont les hommes à travers leur cotisation qui en assureront les moyens selon les principes qu’il faut d’abord compter sur ses propres ressources et le cas de monsieur Martin MANONA , est donc nettement emblématique sur ce qui se passe on le voit bien c’est cruel de le dire et même décevant mais en tout cas c’est troublant, une triste réalité.

Parce que c’est bien beau de parler de lutte, mais la lutte, elle demande les moyens, ne serait ce que d’un point logistique.

Pour se mobiliser ect…

Avant de compter sur un quelconque appui extérieur, il faut être capable de mobiliser ses propres ressources à l’intérieur.

Ce qui ne semble pas être le cas.

C’est vraiment affligeant et désolant quand on sait que au niveau des pompes funèbres il ya une ardoise de 8000 £ , alors que les soit disant résistant ne qu’ 1800£.

Armand MANDZIONO Butélezi le Vindumuneur Musi Nzo Congo.

Partager :