DU ZIMBABWE AU CONGO BRAZZAVILLE LES SIMILITUDES D’UN COUP D’ ÉTAT DE SALON.

 

«Mugabe doit partir», «Non à la dynastie Mugabe!», «Nous ne voulons pas être gouvernés par une putain»scandait    la ZANU-Pf pour se débarrasser de   Mungabé.

SASSOU DOIT PARTIR» le congo n’est pas un royaume ,Non à la dynastie sassou -nguesso!»Nous ne voulons pas être gouvernés par un étranger de surcroit  angwalima »ces slogans sont  aujourd’hui ceux du P c t en remplacement du « tout pour le peuple rien que pour le peuple ou encore PCT oyé! oyé! oyé soutien!

 En effet , Il y a quelques années Le parti au pouvoir zimbabwéen avait expulsé son chef, Robert Mugabe, renforçant la pression afin que le nonagénaire en poste depuis près de 40 ans comme l’est  sassou-nguesso  quitte la présidence au plus vite.

contrairement au PCT qui rêve encore d’une candidature de Sassou-Nguesso ou de son rejeton en 2026.

La Zanu- PF avait prévenu qu’elle le destituera s’il ne démissionne pas .

Ce qui n’est pas d’actualité  au PCT pour SASSOU-Nguesso.

Son épouse, Grace Mugabé , par ricochet en avait fait les frais ;Tout comme KIKI le signataire des accords de vente  de terres  du Congo au Rwanda  fait les frais de la stupidité politique face à la mobilisation de l’ensemble du peuple grâce aux réseaux sociaux.

Est ce que face à cette haute trahison de Sassou –Nguesso et son ministron de fils , sur l’épineuse question des ventes des terres congolaises au Rwanda , qui a amené le P C T à se réunir , convoqué le gouvernement ,ce parti serait- il capable  de sauter le pas dans la similitude de ce dont on assisté  avec la ZANU-PF  de Rober MUGABE la ZANU a voulu historiquement assumée sa responsabilité devant l’histoire et il l’a fait jusqu’a ou peut aller la comparaison !

lancer une procédure d’impeachment  devant le parlement pour haute trahison contre Sassou – Nguesso et son fils . Il s’agit en des termes plus simples d’interpeler Christel Denis Sassou dans le cadre des questions au gouvernement de répondre de sa responsabilité d’avoir signé des contrats et engager la nation entière sur la page des contrats intuitu personæ à une interpellation aux questions du gouvernement   ce qui réhabiliterait le parti -État  (PCT )aux yeux de l’opinion .Nul doute que au sein du PCT existe des hommes de valeur capable , au pied lévé d’assurer la succession de Sassou-Nguesso  .

Au regard de sa déclaration du vendredi du 7juin 2024  sous forme de tract dont la conclusion est la suivante « Le parti congolais se désengage officiellement de la politique actuelle menée par le président Sassou -Nguesso et son gouvernement .

Nous ne pouvons rester silencieux face à ce que nous considérons une atteinte grave à notre souveraineté nationale.

Nous appelons à une mobilisation générale pour rejeter ces accords avec le Rwanda et défendre notre dignité et notre indépendance.

Ensemble , restons unis pour un Congo souverain, prospère et respectueux de ses citoyens. Le P.C.T reste a vos cotés , toujours engagés pour le bien être et les intérêts du peuple congolais .  »

quel cafouillis ?

quand ce même parti apporte un démenti dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux en  déclarant  ceci par la voix de son secrétaire général Pierre Moussa que les terres n’ont été ni vendues ni cédées.

Cela emmené l’observateur avisé  de rester très dubitatif.

Quand   à l’authenticité de cette déclaration elle est sujette à caution parce que ,IL n’y ni signature ni sceau  , même si les spéculation , les bavardages indiscrets de la vox populi vont bon train, oubliant que ces théories sans lendemain relèvent spécialement des laboratoires mensongers du P.C.T , qui n’est  autre qu’un parti des tricheurs sans vergogne aucune, qui ne cesse d’endormir le peuple depuis Mathusalem convaincu que ce dernier à une mémoire courte.

Peuple congolais réveillez -vous !

Ne croyez pas aux faux prophètes à ces incompétents avérés , prompts à dédouaner Sassou-Nguesso dans un dossier de haute trahison. Croyez-moi les jours à venir ne présage point  des jours meilleurs   entre le Rwanda et le Congo notre pays.

Le P .C.T est  l’incarnation du mal congolais.

Comment Pierre Moussa  peut-il   avoir l’ audace  de mentir le  peuple  que nos terres n’ont  été ni  vendue, ni cédée, alors que paradoxalement on constate une  activité migratoire et diplomatique intense  entre le Congo et le Rwanda, nonobstant  la réclamation des titres fonciers par les autorités rwandaises et la joie des citoyennes et citoyens  rwandais dans les rues de kigali , à travers les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux pour l’acquisition des terres au Congo .

Mais de qui se moque-t-on ?

Cette situation est intenable Sassou -Nguesso doit partir du pouvoir ainsi que le P.C.T parti -État qui n’arrive point à prendre ses responsabilités  pour le bien être du peuple souverain.

Armand Mandziono Butélézi Butsiéleka bua Butsindi bua Butsiéléka bua vindumuna ba Ngungu wa Kala mu kuenda Nkukirika.

Partager :