NTUMI ET KAGAME QUI DE L’ OEUF OU DE LA POULE EST NE LE PREMIER ?

Ntumi et Kagame qui de l’oeuf ou de la poule est ne le premier – YouTube

On ne peut pas tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps mais on ne peut pas  tromper tout le peuple tout le temps.

Cette citation est attribuée à Abraham Lincoln 16ème président des Etats-Unis.

La suivante est de Thomas Sankara.

Lesclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort.

Cet esclave répondra seule de son malheur  s’il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d’un maitre qui prétend l’affranchir.

Seule la lutte libére.
« Lorsque ton pays est sale et manque de paix durable, tu ne peux lui rendre sa propreté et son unité qu’en le lavant avec ton sang » Marien Ngouabi, 13 mars 1977 : dernier discours à la place de l’hôtel de ville de Brazzaville.
« L’unité nationale, la seule vraie, c’est la conjugaison des efforts de tout le peuple, à travers les 9 régions du pays, sur la base du travail en vue de l’augmentation de la production nationale.

Et enfin la bible dans la version de louis Segond nous déclare dans osée 4,6 Louis Segond Bible
Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, Je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce; Puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, J’oublierai aussi tes enfants.

Revenons à notre histoire de NTUMI et KAGAME .

L’un dans l’autre est l’autre dans l’un dixit Antoine Mandziono.

Le débat sur l’ oeuf et la poule est aussi vieux que le monde.

Qui de l’ oeuf ou de la poule engendra l’autre.

Au commencement étail -il l’oeuf ou la poule?

Cette figure allégorique pourrait être emprunter pour décrire le cas Ntumi et Paul Kagame concernant le pool.

Il est vrai que Ntumi est visible dans le pool depuis les massacres des populations du pool de Décembre 1998 mais rien n’ éxclut que Kagamé ne soit longtemps plus présent que Ntumi dans la destruction du pool puisque depuis 1997, nous avons les prémices des troupes rwandaises au côté des angolais et autres troupes mercenaires décidées à décimer les populations du pool.

La présence des troupes rwandaises est notoire et elle fut relevée par tous.

Mais de quelles troupes rwandaises s’ agissaient -elles ?

Est-ce des troupes Hutus génocidaires refugiées à Kintélé ?

Recherchées par Kagamé à l’époque qui échouèrent sur les terres du Congo , ou est -ce les affidés ou alliés de Kagamé envoyés pour faire des rémontades au populations du pool.

D’ou notre question subliminale qui de l’œuf ou de la poule engendra l’autre ; qui de kagamé et Ntumi fut contacté le premier par Sassou-Nguesso pour exécuter le plan diabolique du génocide des kongo-laris car ces deux hommes  représentent chacun à leurs maniéres le cheval de Troie aux mains de Sassou-Nguesso pour anéantir et traumatisés les kongo-Laris(pour votre gouverne Ntumi fut ministre à la présidence de la république  en charge de la délégation des sequelles de guerre ou son bilan est 0x0=0, tant au niveau local , national,et  international mais qui est finalement Ntumi si ce n’est pas un rwandais introduit au pool. car en fin calculateur Sassou-Nguesso innocula le virus Ntumi en usant de la faiblesse des kongo-Laris à savoir le méssianisme.

C’est pour cela qu’il leur créa un vrai faux méssie qui est Ntumi démasqué depuis  belle lurette par le peuple Kongo-laris, Moudiléno Massengo en esprit perspicace fut le premier à le déceler et à le consigner dans un ouvrage devenu célébre.

Quant à Kagamé il ne cherchait pas mieux qu’une monnaie d’échange dans sa vision expansionniste.

La monnaie d’échange c’est donc se voir ouvrir les terres du congo pour décimer les kongo-Laris et s’approprier les terres agricoles du pool , avoir à sa portée une fenêtre de tir bien précise autrement dit occupé la zone de Maloukou  pour détruire la zone NDJILI en face qui se trouve à 2 MN à vol d’oiseau , une autre entrée pour la conquete et l’occupation  de la R.D.C.

chacun des deux(SASSOU et kagame) trouvant leurs bénefices dans la meurtrissure du pool.

À devoir  de s’appuyer sur l’éxpérience militaire rwandaise pour assoier  le pouvoir ad vitam aeternam au congo par le biais de la dynastie , en taillant la croupiére au peuple souverain et en anéantissant à jamais le pool son ennemi héréditaire.

Le pacte de Ntumi Sassou-Nguesso- Kagamé ressemble à un triangle équilatéral c’est la raison pour laquelle Ntumi ne saurait lever son petit doigt contre la présence rwandaise dans le pool car dans son for intérieur il connaît le contrat qui le lie à ces derniers.

Nul besoin de lire dans une boule de cristal pour comprendre la complexité de l’équation politique dans le pool aussi longtemps que Sassou-Ngusso restera en vie.

Benoît Koukébéné avait raison  de dire qu’il nous faut résoudre la contradiction principale qu’est le Congo et la contradiction secondaire qu’est le pool trouvera une solution.

Armand Mandziono Butélezi le Vindumuneur.

 

Partager :

AFFAIRE AVERDA LE CRI D’ALARME DE madame Joséphine Mvita Bantsimba Kimpa

Affaire Averda le cri d’alarme de madame Josephine Mvita Bantsimba Kimpa (youtube.com)

AFFAIRE AVERDA AU CONGO BZV QUE FAIT LA FAMEUSE MADAME JOLY DANS ÇA ?

AVERDA est une société Congolaise financée avec le budget de L’ÉTAT.

Il s’avère que son contrat prend fin incessamment sous peu et notre compatriote Yvon KABA jeune entrepreneur des Plateaux de notre pays, demande à récupérer ce dit contrat mais la Primature refuse, à le lui céder parce que Madame la Rwandaise celle qui dirige maintenant le Congo, préfère l’attribuer à une société Turque.

Celle-ci oublie que le chômage des jeunes dans notre pays est endémique et que nous avons des jeunes qui manquent de travail au Congo.

De quel Droit s’oppose t-elle à ce qu’un entrepreneur qui a démontré sa capacité de gérer son entreprise avec ses fonds propres soit écarté de cette entreprise AVERDA ?

Vraiment les dirigeants Congolais marchent sur la tête.

Le discours de ce gouvernement est: les Turcs viennent investir et Yvon KABA vous demande-t-il un fonds d’investissement ?

De quoi vous vous plaignez alors ?

Pourquoi ce pays donne des privilèges aux étrangers qu’aux NATIONAUX ?

Pourquoi ce pouvoir est aussi méchant pour négliger notre jeunesse, pendant que ceux qui dirigent notre pays n’arrêtent pas de caser leurs enfants par ci par là et ceux qui n’ont personne à la tête de ce pays doivent subir ?

C’est quoi cette façon de diriger un pays avec une telle discrimination ?

Nous constatons que le tribalisme a assez duré et doit prendre fin, parce que ce pays n’est pas un ROYAUME mbochi.

Nous en avons marre de toute cette misère que vous avez produite dans notre pays depuis des décennies.

Les enfants des dignitaires de notre pays font la LOI parce que nous savons tout ce qu’ils font comme misère à ce peuple et les nôtres doivent subir ?

Jusqu’à quand cela va encore durer ?

Si vous êtes fatigués de diriger ce pays alors, fouettez le camps et laisser les plus jeunes prendre la place car vous, vous n’avez plus de vision pour conduire ce pays dans l’unité de notre peuple.

Assez de souffrance pour nos parents qui ont travaillé dans ce pays, en tenant compte de l’UNITE NATIONALE ce mot qui vous écorche la bouche en le prononçant, puisque vous n’êtes pas des PATRIOTES et vous ne le serez jamais ni vous ne le deviendrez.

Il faut arrêter votre tribalisme à deux balles car le Congo appartient à tous les Congolais, que vous le vouliez où pas cette vérité demeure et restera à jamais.

Peuple Congolais prend conscience que tu vis dans la servitude voir (la Boétie)

Que notre Dieu sauve le CONGO de nos ancêtres.

Joséphine Mvita Bantsimba Kimpa votre serviteur.

Partager :

LA RWANDAISE DU PALAIS DE N G OLO -NDOUA UNE AFFAIRE DANS UNE AFFAIRE.

La Rwandaise du palais de Ngolo-Ndoua ,une affaire dans une affaire. – YouTube

La panique des rats du jardin et des rats de la maison sur la rwandaise du palais de Ngolo -Ndoua, n’est que la chronique d’un désespoir annoncée des courtisans  .

« Le savant n’est pas l’homme qui fournit les vraies réponses ; c’est celui qui pose les vraies questions  » dixit Lewis strauss.

Partant du postulat que Le pouvoir arrête le pouvoir, selon cette assertion de Montesquieu,  pour résumer la théorie de la séparation des pouvoirs; Sassou -Nguesso en bon alchimiste soucieux de cet animal prit dans le filet à été obligé d’engager une rwandaise à ses côtés dans le but de rendre positif ce qui est négatif autour de lui ;autrement dit transformer le cercle vicieux dans lequel son tribalisme l’a enfermé  en cercle vertueux.

C’est une question de survie .

Pourquoi Sassou-Nguesso fait recours au cercle vertueux ?

Est -ce une question de psychologie ou d’économie?

That is the question.

On savait Sassou-Nguesso rusé, malin, futé, mais nous étions à mille lieues de le voir en grand stratège, capable de dérouter et désorienter son propre clan.

Ce voyant pris dans la nasse , au milieu des intrigues qui minent le palais présidentiel , ce dernier sort un lapin de son chapeau en la personne madame Françoise  joly , au main de qui il légué 75 % de l’antilope enfermée dans le filet clouant au pilori ses propres créatures dont les figures emblématiques sont Jean dominique OKEMBA, Jean jacques BOUYA , jean Claude Ngakosso et consorts tous les prétendants aux trônes qui se voyaient ouverts les portes du pouvoir. A MALIN MALIN et demi ces derniers oubliant que Sassou-Nguesso , a un train d’avance en anticipant sur les éventements.

L’atmosphére lourde et sale a alerté cet homme avisé, qui cherche à s’épargner la tragédie de Marien Ngouabi.

Quelle lucidité ?

Aujourd’hui tout passe au main d’une régence de  madame Françoise  joli,  a qui rien n ‘échappe en matière de sécurité et sur les sujets régaliens de  l’Etat  cette madame de pompadour à sa manière occupe désormais une place en or .

En jetant  les ponts avec le Rwanda a travers les accords de cession des terres du congo , la présence de madame françoise joly , est un signe fort des relations bilatérales montrant par la que , le Rwanda à désormais son mot à dire sur la situation du Congo .

Ainsi Sassou-Nguesso, a -t- il réussi à désarmer son monde , à couper l’herbe sous le s pieds a ceux qui, fantasmaient à sa succession.

L’homme à plus d’une corde à son arc.

La présence de madame françoise joli symbolise celle du Rwanda sur Brazzaville ,  ce n’est plus un secret de polichinelle .

les différents prétendants au trône doivent le considérer pour dit .

Devant  , cette situation abracadabrantesque créer par le PCT , s’opposant à Christel Denis Sassou-Nguesso, de prendre les règnes du parti(P.C.T.) Sassou-Nguesso a vite compris  que tout chemin mené à Rome ,  en allant solliciter l’appui d’un outsider.

Ainsi le P.C.T  n’est plus qu’une dépouille à la renverse , il n’est plus ce cheval de Troie pour amener kiki au pouvoir ,  pour la succession de son père .

Le Rwanda apparaît aux yeux de Sassou-Nguesso ,comme la meilleure logistique pour parvenir à ses fins , entre KIKI et deux autres  ouatsiders.

Quelle habilité et quelle ruse , rira le premier rira le dernier

Armand Mandziono Butélézi musi nzo congo

Partager :

MBOULOU – DENGUET SAUVONS-NOUS , NOUS MÊMES.

Mboulou-Ndenguet sauvons-nous,nous memes. (youtube.com)

La folie est quelque chose de rare chez l’individu ; elle est la règle pour les groupes, les partis, les peuples, les époques..

De Friedrich Nietzsche »

En dépit des tentatives d’étouffements de l’incompétence et incohérence bicéphales , du mensonge, des carabistouilles et des calembredaines éhontées creuset de l’argumentaire serpent de mer  de nos sommités chargées de la sécurité pour les populations congolaises face l’insécurité grandissante au Congo.

j’ai nommé monsieur Sassou-Nguesso chef des armées , OKEMBA Dominique Président du conseil national de sécurité (GRAND ordonnateur de la sécurité nationale), zéphyrin Mboulou ministre de l’interieur ,Mondjo Richard ministre de la défense , Géneral Obara directeur des services de renseignements et enfin le retraité qui se dit maltraité toujours actif Général de 2éme classe jean François Denguet.

Ne diligente  aucune mesure d’urgence  pour rassurer, ni soulager les populations .

Bien au contraire , on ne finit que par déceler  des tactiques et stratégies de noyer le poisson dans l’eau,  tuer le poussin dans l’oeuf   au regard de leurs respectives  attitudes  afin de détourner l’attention du peuple sur l’opacité de l’affaire d’État qui éclabousse la présidence de la république ( Françoise Joly la rwandaise née à  Edou, dans les couloirs du pouvoir depuis 2021 .)

Que des  mises en scénes sur des réseaux sociaux pour distraire  le congolais friand de l’intox.

par des parents ayant des filiations directs avec ces derniers.

Ils ont l’obligation de se sauver eux-mêmes en créant des stratégies pour la pérennisation du pouvoir c’est pour cela que la république des amis, tontons des niéces des enfants reconnus trés  tardivement des makagous  décrier aujourd’hui majoritairement et unaniment par le peuple congolais à du mal à s’écrouler.

Quant au maillon fort de la sécurité intérieur ils font semblant comme si tout marche bien , en se gambadant dans la bergerie distillant quelques informations ici et là aux moutons qui animent les réseaux sociaux à l’image des secretaires chargés de l’agitation politique comme le fut le général Florent Tsiba à l’époque   oubliant que  or, le congo d’hier n’est pas celui de nos jours la redemption de ces pratiques n’est plus possible à l’heure de la mondialisation changement des acteurs politiques obligent et surtout l’arrivée de l’internet qui déshabille l’idélogie et de piérre et de paul comprenne qui pourra.

Il sied de rappeler que monsieur Denis SASSOU-Nguesso est l’épicentre de tous les scandales .

Cet homme fut bien former , trops bien formé meme  par la sécurutate de Nicolas  Ceausescu au point de se moquer de ses subalternes en la matiere pour défit d’assimilation , il est loin d’être le cancre que les caïmans aigris et ingrats à  son égard tentent de nous présenter  .

En revanche une fois aux affaires ce dernier à impulser certaines figures tel que l’amiral OKEMBA dans la « perspective d’avenir »   de rendre efficace et efficient le renseignement intérieur pour la conservation coûte que coûte du pouvoir usurpé au souverain premier.

En terme de financement le renseignement est loin d’ être le parent pauvre de la république ,savez-vous que la totalité de l’argent du congo est englouti dans les renseignements ?

C’est pour cela que les salaires et les pensions des retraités ne sont pas payées au congo.

C’est comme si un pére de famille depensait tout son salaire dans les Ngandas en consequence de quoi, il n’y aura pas des sacs de foufou à la maison.

Alors de qui se moque t -on pour venir interpeler les chefs de nos quartiers qui n’ont aucuns statut.

Amiral Dominique OKEMBA Général philipe Obara , ou serait passée la grosse dynamite financière cheville des renseignements pour que Mboulou et Denguet deviennent  les dindons de la farce aujourd’hui et , à  quelle hauteur avez-vous placé  la barre pour financer du n’importe quoi au sein  de la diaspora dans le simple  but d’humilier un  peuple qui ne vous a rien fait   à l’international ?

Pendant que Okemba engraisse la patte aux brebis égarées de la diaspora Mboulou et Denguet peuvent toujours attendre avec leurs cortéges de chefs de quartiers faméliques( chefs de quartiers affamés) 

Le peuple à une mémoire il s’en souviendra un jour.

Toza ba Ngamba na bino té .

A bon entendeur salut.

Armand Mandziono Butélézi le vindumuneur musi nzo congo.

Partager :

QUAND ZEPHIRIN M’BOULOU SOLLICITE LES BIENFAITS DE L’OPPOSITION DE JUXTAPOSITION (O.C.J.)

Quand Zephirin Mboulou sollicite les bienfaits de l’opposition citoyenne de juxataposition (O.C.J.) – YouTube

chers compatriotes ,

Il ya un mois Je venais de lancer le concept de l’opposition citoyenne de Juxtaposition dont beaucoup d’entre- vous ont encore du mal à comprendre qu’a cela ne tienne.

L’ironie du sort est que le ministre de l’intérieur est la première personnalité qui fait inconsciemment recours à l’O.C.J. , pour combattre l’insécurité qu’ils ont eux mêmes créées dans les quartiers ; autrement  dit la police qui dépend de son ministère .

En lançant un cri d’alarme devant un parterre des fonctionnaires chargés de la sécurité , envers les chefs  de quartiers je cite « … d’aucun dise que c’est la faute des services de sécurité , mais la sécurité des quartiers dépend de vous pas de quelqu’un d’autre ,vous êtes les premiers chefs , nous constatons au niveau du ministère que les chefs de quartiers n’exercent plus leur pouvoir, les chefs de quartiers son démissionnaires , la décision que nous avons prise c’est de régler définitivement ce problème d’insécurité ,sans ou les services de sécurité, la force publique ne pourront pas éradiquer cette insécurité le gouvernement de notre pays vous a placé comme les premiers chefs, ils nous faut travailler les chefs de quartiers le gouvernement compte beaucoup sur vous…»

En manifestant avec une telle vigueur ce cri de conscience , cela montre à quel point (l’O.C.J.) s’ avère une nécessité auquelle on ne peut résister.

L’appel aux premiers citoyens des quartiers est un aveu d’impuissance face à l’insécurité croissante savamment créee et entretenue par la police alors , pourquoi diantre , ce dernier joue au pompier pyromane !

Le ministre de l’intérieur n’ aucun respect des populations congolaises qu’il est censé protéger, en interpelant solennellement les chefs de quartiers dont les prérogatives ne figurent point dans la constitution et,  surtout relèvent en réalité aux règlements des conflits de voisinage.

IL omet d’apostropher les administrateurs -maires puisque non élus .

À titre de rappel le premier maire de Brazzaville avoir été élu fut l’abbé fulbert Youlou , et le dernier de la file fut Lambert NGALIBALI.

Le ministre de l’intérieur désespéré cherche à trouver appui sur les pauvres chefs de quartiers à l’image d’une personne qui se noie et ,  qui désespérément cherche à s’accrocher à une branche d’arbre morte; Telle est l’image que donne le ministre Zéphirin MBOULOU, dans son piteux état.

Quel moyens disposent donc les chefs de quartiers pour mener à bien cette mission, c’est la question que l’ O.C.J. retourne au ministre MBOULOU.

A une mission donnée des moyens donnés or , tel n’est pas le Cas .

On cherche tout simplement à envoyer les chefs de quartiers au casse- pipe.

L’O.C.J. suggère à notre ministre de l’intérieur de mettre en place les unités de police de quartiers faisant office de police municipale ayant pour réferants les chefs des quartiers moyennant subvention de l’État.

A l’ O.C.J. nous n’avons pas de pétrole mais nous avons des idées.

Armand Mandziono Butélézi le vindumuneur musi nzo congo.

Partager :

CHRISTEL DENIS SASSOU- NGUESSO SE CACHERAIT-IL DERRIERE LE DÉLIT D’AUTORITÉ DE FLORENT NTSIBA ?

CHRISTEL DENIS SASSOU-NGUESSO SE CACHERAIT-IL DERRIERE LE DELIT D’AUTORITE DE FLORENT NTSIBA ? (youtube.com)

En tout cas pas un signe annonciateur du déluge aprés   SASSOU- NGUESSO, c’est tout juste une stratégie de diversion pour camoufler une passation de pouvoir entre le pére et le fils qui est entrain de s’éffectuer en catimini,  car un train peut en cacher un autre.

Avant de commencer cet éxposé ,il me sied de planter le décor de la spécificité  clanique et tribale de Denis -SASSOU-NGUESSO ,qui a reussi à metamorphoser notre pays en une carcasse de sa tribu M’bochi .  

C’est pour cela qu’il faudrait interpreter mathématiquement et grammaticalement   la propriété d’une relation binaire dont la suite des chiffres se termine par une relation entre le premier et le dernier.

Ex: si X=Z et Y=Z alors X=Z et il s’agit d’une transitivité .

Ensemble dont les éléments sont des parties de ce même ensemble. 

grammaticalement c’est la propriété d’un verbe qui s’accompagne d’un complément direct ou indirect.

illustrons maintenant la régence  de la république tribale  imposée aux congolais.

Président de la République M’bochi

Pdt Sénat : Mbochi

Min de la défense M’ bochi

Min intérieur: M’bochi

Min finance: M’bochi

Min affaires étrangères: M’bochi

Min gds travaux: M’bochi

Min Hdrocarbures:M’bochi

Min des mines : M’bochi

Conseil national de sécurité M’bochi

CEMG:M’bochi

DGPN :M’bochi

Cdt gendarmerie : M’bonchi

COMGR : M’bochi

Cdt zone PNR : M’bochi

DD Police PNR : M’bochi

TPG:M’bochi

1er fondé du trésor:M’bochi

3éme fondé trésor:Mbochi

DG douane : M’bochi

DG IMPÔT : M’bochi

DG CCA : M’bochi

DG budet M’bochi

DG Télé-congo : M’bochi

DG Radio congo : M’bochi(EXCEPTE LA DIRECTION DE LA MATINALE)

DG Port PNR : M’bochi

President fédération PCT- france : M’bochi

Mais que cache en réalité la panique généralisée des congolais , sur les réseaux sociaux suite au communiqué de la présidence signé par Florent Ntsiba ,à propos du lynchage politico-médiatique que subit la conseillère Franco-Rwandaise chargée des dossiers sensibles intra-muros congolais , assimilé à madame Christine deviers – joncour au coté du chef de l’État dans une république tribale ?

En effet, le désespoir de la diaspora militante à atteint un paroxysme au point  , d’interpeler même l’homme lige de Sassou-Nguesso.

Celui là qui se gargarisait dans une de ses vidéos devant les sages M’ bochis « … le ciel n’est pas tombé… ».

Ce Goebbels des temps modernes devra garder en mémoire le triste sort qu’on  réserva a goebbles  à la chute d’Hitler avec le III Reich .

Cette détresse de la diaspora militante met en pôle position l’un des criminels déclaré de la région du pool.

Il ne reste qu’à ce dernier de prendre ses responsabilités et d’appeler à un sursaut national pour que le peuple fasse preuve du syndrome de stkolhom , se mette  derrière ce diable et qu’il devienne le personnage providentiel qui mettra fin à l’ordre présent, imparfait ou mauvais, et instaurera un ordre de justice et de bonheur selon les rêves de certains d’entre-nous.

Pitié ,Tsiarii Nsoni pélé, Mawa trop!

Cette affaire de la Christine Deviers Joncour à la congolaise met tout le monde en éveil car , rien ne justifie son embauche en tant que particulière ou vice président du Congo , comme le soupçonnent certaines langues avisées  , faisant allusion à la cession des terres du Congo au Rwanda.

L’autoritarisme et le manque de transparence dans la gouvernance du régime de Brazzaville laisse cours à tous soupçons.

En revanche les cris d’alarme des activistes politiques de la diaspora montrent à la face du monde l’émotivité d’une diaspora militante, immature, inorganisée  qui n’est pas prête à s’organiser et, qui n’a pas la capacité de déceler, percevoir le véritable pot au rose.

Souvenons-nous que le Colonel Christel Denis Sassou- Nguesso, annonçait  en 2018 qu’il ne briguerait  pas  la magistrature suprême en 2021, mais  n’écartait pas  l’ambition de se presenter un jour comme tout congolais.

Cependant, aujourd’hui au regard de la lecture que nous faisons suite au camouflage politique, nous  pouvons dire et affirmer,  ça y est   KIKI est déjà président via sa representante Françoise Joly  auprés de son pére.

Thierry Moungala, Pierre Mabiala, Ines Ingani  trés proche de Christel Sassou (Mwana Ndeya) pour ne citer que ceux là  qui sabrent déjà le champagne.  

Le silence complice des partis politiques supposés de l’opposition est ridicule ,trés ridicule.

Quant aux M’bochis  , dommage c’est maintenant qu’ils se rendent compte de la vraie nature de l’homme-boulanger qui les roule dans la farine ,  depuis qu’il est au pouvoir , et qui a fait de l’ ethnie mbochi,  l’une de  l’ethnie la plus répugnée au Congo.

L’affaire Christine deviers – Joncour à la congolaise n’est qu’un échappatoire des congolais souffrant de cécité politique et dépourvus des neurones consistantes, arrivés en politique par vengeance sommaire contre Sassou-Nguesso , qu’ils veulent aujourd’hui sauver soit disant qu’il court un danger de mort.

Quel paradoxe pauvres minables !

Les appels de pieds   de certains membres de la diaspora qui ne manquent pas d’alimenter des flots des communiqués sur l’incompétence et incurie notoire des ministres  , mais qui s’exonorent de critiquer la personne de Sassou-Nguesso ,  le déchargeant de toutes responsabilités dans la gouvernance désastreuse et ruineuse du pays en dit long ,  sur l’opportunisme en cours au sein de la diaspora et de la jeunesse congolaise.

N’osons donc pas crier au loup .

Ils attendent que le maître d’hotel les appelle à venir s’assoier sur la chaise des ministres incompétents.

Triste congo , » quand le sage montre la lune,l’idiot regarde le doigt. »

Veau ,vache ,cohon !

A bon entendeur salut!

Armand Mandziono le vindumuneur musi nzo Congo.

Partager :

LA PROPRIÉTÉ FONCIÈRE UNE ÉPÉE DE DAMOCLÈS SUR LA TÊTE DU CITOYEN CONGOLAIS.

 

LA PROPRIETE FONCIERE UNE EPEE DE DAMOCLES SUR LA TETE DES CONGOLAIS – YouTube

AU CONGO LES VENTES ILLICITES DES PARCELLES S’EFFECTUENT AVEC LA COMPLICITÉ TACITE DE SASSOU- NGUESSO ET DE PIERRE MABIALA ,via les vrais faux actes délivrés moyennant des bakchichs ou un trafic d’influence pour protéger les escrocs et  ,cela avec la participation à ce délit par les auxiliaires de justice.

Depuis que le peuple a opté pour la peur , a refusé de servir la vérité et la justice plus rien ne marche.

Les imbéciles heureux prennent plaisir à dédouaner SASSOU -Nguesso ,qui est le spécimen précurseur des phénomènes des ventes illicites et de l’accaparement des terres et biens immobiliers au Congo.

Nul besoin de rappeler ici , que toutes les juridictions congolaises sont débordés des plaintes sur l’ escroquerie des ventes de parcelles qui menacent en réalité la paix sociale .

Pour preuve L’actualité récente nous apporte quelques éléments d’appréciations de ces phénomènes à travers l’affaire du lieutenant Brice Mboulou,  qui vient de poser un acte criminel et odieux  révélant la nature démoniaque de ce régime et ,  surtout de l’héritage éthique et morale dans les familles régnantes.

En ,réalité cette situation cache plutôt une mauvaise gouvernance dans les politiques de la propriété foncière, sur l’ensemble du territoire congolais , ou aucune sécurité n’est garantie aux parties en conflit en contrat.

Notre société qui pèche par l’exemplarité est en proie à des dérives de toutes natures qui n’épargnent , aucun compartiment du champ social pour lequel le droit foncier dans ce cas d ’espèce est le facteur de destruction et de division des familles, principalement sur la question de l’héritage.

Plutôt que de se pavaner avec sa blouse orange comme dans un show de cirque ,le ministre Piérre Mabiala sous la responsabilité du chef de l’état devait s’ appesantir sur ces préoccupations ,qui occasionnent le désordre et le chaos dans les familles, ainsi que dans les rapports de voisinage.

D’ailleurs , le chef de l’état Denis Sassou-Nguesso n’est pas en la matière un bon exemple car , après s’ être attribué un logement vacant du foncier domaniale dans le quartier de Mpila , comme ces autres comparses de L’OBUMITRI , vers 1972-73 avec l’aide de monsieur Ngalibali Lambert, à l’époque maire de Brazzaville , qui lui confiera même son employé en la personne de monsieur Auguste NGUEMPIO , pour les travaux de viabilisation, ne sait pas gêner au fil du temps de spolier tout le voisinage au mépris des lois et règlements de la propriété foncière.

Pour votre gouverne monsieur Auguste Nguempio devenu roi des Batékés de MBE , le 17éme MAKOKO investi le 16 octobre 2004, lui doit son poste par retour d’ascenseur  pour toutes les faveurs et,  toutes les magnanimités qu’ils avaient faites au commandant Denis Sassou à l’époque, qui n’avait pas de terrain à sa disposition pour créer un nid familial.

Pour cela il serait judicieux que le ministère des affaire foncières et du domaine public daigne procéder à un référencement de tout le patrimoine foncier et immobilier de l’État , qui depuis un demi- siécle subit une razzia des hommes du pouvoir ainsi que de leurs familles et leurs descendants.

La justice doit primer et avoir force de loi dans toutes les démarches d’acquisition, de vente et de donation des biens immobiliers et fonciers afin , que cesse toutes ces pérégrinations qui enfoncent chaque jours notre société dans les abîmes.

Il serait souhaitable qu’une loi oblige l’intervention d’un officier du ministère public ,en occurrence le notaire dans tout le processus de la circulation foncière et immobilière afin ,  de réduire toutes formes d’incertitudes et garantir un équilibre et une sécurité entrain les parties concernées.

Contact : [email protected]

ARMAND MANDZIONO BUTELEZI LE VINDUMUNEUR MUSI NZO CONGO.

Partager :

L’ INUTILITÉ DE L’ ARMÉE ET DE LA POLICE CONGOLAISE.

L’INUTILITE DE L’ARMEE ET DE LA POLICE CONGOLAISE – YouTube

Quand l’ensemble des forces militaires d’un État comme le Congo Brazzaville , ainsi que l’ensemble d’organes et d’institutions assurant le maintien de l’ordre républicain et la répression des infractions utulisent sciemment  un narratif démagogique pour plaire à la communauté internationale , ils se dérogent de leurs missions premières;autrement dit assurer la protection du peuple et, l’ insociable sociabilité des hommes devient roi .

La république vit dans le désordre et le chaos. Elle n’est plus que la transfiguration d’une auberge espagnole; une auberge espagnole est une espèce d’hôtels où règne le bazar, un flamingo- road , ou les visiteurs font des allers et retours au gré de leurs besoins et nécessités sans contrôle aucun , où chacun peu faire à manger comme il veut et , quand il veut dans une atmosphère sarcastique .

Car il n’y a pas de maître d’hôtel .

A la chienlit , le désordre s’ajoute ,une atmosphère d’inquiétude ,de peur de se faire flouer et voler.

Tel est aujourd’hui le tableau apocalyptique du Congo où l’on tire les cadavres des koulounas dans les rues , ces supplétifs de la police du général Ndeuguet , sous la huée des populations , des foules amassées dans le cadre de l’auto défense .

Car , aucune force de l’ordre n’intervient pour arrêter ces malfrats de grand chemin , qui ne sont autres que des affidés de cette même police

. Quel honte !

L’ABBÉ Fulbert Youlou ,Jacques OPANGO , et Marien NGOUABI , se retourneront dans leurs tombes sans oublier la dépouille de Massambat debat qui se trouverait dans le bureau même de Sassou-Nguesso , jamais remise aux ayants droits qui sont entrain de disparaître mystérieusement au vu et au su de la lâcheté du peuple dans son ensemble .

La gouvernance de Sassou – Nguesso est à des années lumières de ces brillants dirigeants .

Qui pouvaient penser que le Congo tomberait aussi bas.

Le Congo est sur la voie de la Colombie , de l’équateur , du Mexique et du grand grand peuple Haitien où les bandes armées dominent la vie nationale au regard de la pseudo rébellion de Ntumi et des actes en parcimonie à l’instar de cet illettré d’adjudant benjamin de la fratrie du ministre de l’intérieur omnipuissant de la république de LOKUTA pona M’bongo wana qui vient d’abatre un citoyen congolais .

Monsieur Zéphirin Mboulou souvent traîné dans la boue par les Mwuana Nsuka de la R D C auxquelles il attribut des passeports diplomatiques en bonne et du forme pour service sexuel rendu.

Sassou nguesso est là pour inaugurer les chrysanthèmes et picorer dans les caisses de l’État .

La gouvernance du pays ne le préoccupe pas outre mesure.

Ils s’en bat les couilles .

IL est temps que nous changeons forcement le fusil d’épaule , nous ne sommes plus loin du précipice !

Quand le pays est sous le contrôle oppressif d’un état criminel .

il est donc idéal et de bon aloi de procéder à la dissolution de ces deux entités que sont l’armée , la police et toutes formes de forces publiques c’est le projet de l’opposition citoyenne de juxtaposition ( l’ O .C.J ), pour que les associations assurent la coopération sociale, sans la tutelle d’institutions étatiques. , que la société prenne naturellement ses responsabilités, procéder différemment est purement criminel.

Dixit le vieux sage korobo Matsouaniste.

En effet, sous le règne de SASSOU- Nguesso, l’Armée et la police ont transformé le Congo en un pays où l’ État est délabré , réellement inexistant donc totalement anarchique .

Le contrat social vidé de toute sa quintessence.

Les exactions de tous genres deviennent une pratique quotidienne, restant impunies.

Le Congo est devenu un pays où les bourreaux côtoient quotidiennement leurs victimes au grand dam de la loi fondamentale.

Cette violation constitutionnelle sur fond de dysfonctionnement institutionnelle incombe totalement de la responsabilité de Denis Sassou-Nguesso , qui d’ailleurs devrait en être le garant et malencontreusement le premier à violer ces textes urbi et orbi .

Ce qui explique clairement l’existence d’un état de façade qui tire son essence dans le clan où l’insécurité n’est plus à démontrer.

A défaut de savoir si une telle société anarchiste peut être viable, puisqu’il n’existe pas de tentative réelle qui se soit constituée,  il reste néanmoins un soupçon toujours légitime à l’égard de l’ État lorsque celui-ci se substitue à la société.

dans ce dessein l’oppression du peuple aboutit à une une dictature qui fait du Congo une carcasse clanique , et c’est cela la société Congolaise sous le modèle PCT .

Aujourd’hui avec la ruée des fonctionnaire dans les banques le jour de paye tel qu’on le voit sur les réseaux sociaux.

YOulou à tout mis sous sa soutane dira SASSOU– NGUESSO et ses zouaves qui le considérent comme étant le grand de la franc-maçonnerie, le grand Kani de la tribu Mbochi,celui qui à le droit d’ôter et de donner la vie aux congolais à son gré .

Il fait comme ces dirigeants  décriés par  Thomas SANKARA à son époque,ceux qui  forment des cohortes de criminels en puissance exponentielle sous l’étiquette de l’armée et de la police sans compter ceux  qu’il engraisse à TCHAMBITSO ; autrement dit des machines à tuer pour son pouvoir diabolique au grand dam du souverain premier ce qui revient à dire que le peuple congolais subit la malédiction luciférienne de de Dénis SASSOU-NGUESSO.

Qui dira mieux !

Y’ a-t -il un pilote dans l’avion?

Il est temps que les hommes de Dieux , les chretiens et tout le peuple en général prennent conscience pour se libérer  du Satan vivant en la personne du prophète Denis Lessie.

oh Pardon!

Execusez- moi du lapsus.

Denis SASSOU- NGUESSO, j’allais dire Fils de PORO- PORO ,l’homme qui fut le grand sorcier d’Edou et grand guerrier c’est de notoriété public .

Inutile que le pape , les évêques, les pasteurs s’agitent pour le sauver ,lui ainsi que ses zouaves car son cas relève directement de Dieu tout puissant .

Abu Pia!

Contact: [email protected]

Armand Mandziono Butélezi le Vindumuneur musi Nzo congo.

Partager :

SASSOU- NGUESSO LE VOMI DE LA république.

Sassou-Nguesso le vomi de la republique – YouTube
Chers compatriotes,

Suite à vos multiples vociférations, mauvaises interprétations sur le concept ,(O.CJ.) dont je suis le concepteur ,je m’engage ici et maintenant , à vous dire toute la vérité .

Chers compatriotes

A certaines périodes de la vie il faut avoir le courage de fixer la vérité en face et prendre ses responsabilités.

Dixit le vieux sage Korobo Matsouaniste.

De quelle vérité S’agit – il ?

Mon engagement ou mes prises de paroles posent problèmes depuis Mathusalem; pourquoi ainsi donc ?

Mes propos sont interprétés comme un canon à forte résonance ,parce que je considére que le droit au Congo est un instrument ou un dispositif servant à tuer , blesser un esprit éclairé ou réduire un ennemi au silence à titre d’illustration les cas du colonel Ntsourou, général MOKOKO et du ministre Okombi avec une parodie de procès sans précédent.

MI-FIGUE ,MI-RAISIN.

Or, le droit ne peut être une arme politique au service et dans les mains des gouvernants .

Il me sied de rappeler que l’opposition citoyenne de juxtaposition en sigle l’O.C.J , tire son essence sur certains paragraphes de la loi fondamentale du 25 OCTOBRE 2015, modifiée à certains égards .permettant certaines libertés en république du Congo , en l ‘occurrence la succession de ces articles. 

Art.25. – Tout citoyen a le droit d’exprimer et de diffuser librement son opinion par la parole, l’écrit, l’image ou par tout autre moyen de communication. La liberté de l’information et de la communication est garantie. Elle s’exerce dans le respect de la loi.

La censure est prohibée.

L’accès aux sources d’information est libre et protégé dans les conditions déterminées par la loi.

Art.26.- Le secret des correspondances, des télécommunications ou de toute autre forme de communication ne peut être violé, sauf dans les cas et les conditions prévus par la loi.

Art.27.- L’état reconnaît et garantit, dans les conditions fixées par la loi, les libertés d’association, de réunion, de cortège et de manifestation.

Art.28.- Le droit à la culture et au respect de l’identité culturelle de chaque citoyen est garanti.

L’exercice de ce droit ne doit porter préjudice ni à l’ordre public, ni à autrui et à l’unité nationale.

Art.29.- L’Etat assure l’épanouissement de la jeunesse. A ce titre, il garantit notamment :

  • le droit à l’éducation et l’égal accès à l’enseignement et à la formation ;

  • la scolarité obligatoire jusqu’à l’âge de seize ans.

Art.30.- L ’Etat reconnaît à tous les citoyens le droit au travail et crée les conditions qui en rendent effective la jouissance.

Art.31.- Les personnes âgées et les personnes vivant avec handicap ont droit à des mesures de protection en rapport avec leurs besoins physiques, moraux ou autres, en vue de leur plein épanouissement dans les conditions déterminées par la loi.

L’ Etat a le devoir de promouvoir la présence de la personne vivant avec handicap au sein des institutions et administrations nationales et locales.

Art.32.- A l’exception des magistrats et des agents de la force publique, les libertés syndicales et le droit de grève sont garantis dans les conditions fixées par la loi.

Art.33.- Nul ne peut être astreint à un travail forcé, sauf dans le cas d’une peine privative de liberté prononcée par une juridiction légalement établie.

Nul ne peut être soumis à l’esclavage.

Chers compatriotes,

A la lecture de tous ces articles de la loi fondamentale cités ci-dessus, faites-vous la même interprétation que celle de monsieur Denis Sassou-nguesso , son pouvoir ou son clan , ainsi que leur partenaire le Rwanda.

l’O.C.J. parlons -en !

En effet comme son nom l’indique l’opposition citoyenne de juxtaposition est un mouvement de rassemblement pour apporter la contradiction politique qui manque dans notre pays .

Nul besoin de créer un parti politique de plus pour ceux qui pense que je dois créer un parti politique, l’O.C.J est tout simplement un mouvement hétéroclite , c’est à dire un mouvement qui a pour vocation de structurer le quotidien des congolais à travers un rassemblement permanent des différentes figures et intelligences venues de tous les sous territoires congolais avec pour un même socle, mécontentement, la mauvaise interprétation de la constitution, l’incompétence au sommet de l’État , la mauvaise foi dans la tiède tentative du vivre ensemble diluée dans un tribalisme avéré , et qui réclament une nouvelle gouvernance du Congo , donc le socle commun c’est celui-là.

C’est donc un ensemble hétéroclite qui rassemble en son sein cote à cote les congolaises et congolais venus d’horizons différents, mais qui ont en commun le sens de porter la voix sur la place publique pour dénoncer les choses et prêcher une nouvelle façon de gouverner , une nouvelle façon de faire les choses, il s’agit donc à travers ce mouvement qui n’est pas un parti politique d’exprimer la lassitude, toutes les personnes qui expriment leur lassitude et qui dénoncent une forme d’immobilisme à la fois du pouvoir et même de l’opposition et qui se retrouvent car, si l’opposition existe aujourd’hui au Congo ,  elle n’assure pas sa responsabilité parce que elle est tout simplement dans la contemplation, elle fait de la figuration .

Donc, au vue de ce statut quo il s’agit aujourd’hui d’être vent debout et de porter  aut la voix .

Et ,pour cela ceux qui sont mécontents qui expriment leurs mécontentements ne peuvent pas s’enfermer dans les partis politiques sans ambition aucune .

il faut donc qu’ils trouvent une alternative permettant de mettre à nue, toutes les manœuvres dilatoires et politiciennes qui oppriment le peuple congolais , c’est pourquoi en ma qualité de coordonnateur de l’OCJ.

je propose aux congolais ces différentes couleurs appelées arc en ciel , pour éveiller la conscience et toutes énergies enfouies sous le poids de la mauvaise application de la loi fondamentale .

Il est de mon devoir de prendre en compte toutes les énergies positives s’exprimant ici et là

aussi bien par la rue que sur les antennes notamment ,  sur les réseaux sociaux autour desquels vont donc se greffer les abandonnés des responsables politiques véreux des partis politiques, les forces sociales qui sont donc les syndicats , les gens de la sociétés civiles ect, ect …

Il s’agit donc de canaliser tout ce mécontentement pour mettre en place une nouvelle architecture,occasionnant l’éclosion des nouvelles approches politiques en terme de gestion de la cité.

il s’agit donc  de répondre à la constatation observée à tous les niveaux de la cité.

Aucun besoin de créer un parti politique ni maintenant, ni après,  les congolais doivent le savoir.

Cependant , vu que penser est une liberté individuelle et fondamentale.

Je serai amené à solliciter le courage des autres compatriotes à faire pleinement usage de cette liberté fondamentale .

Contact:[email protected]

Armand Mandziono Butélezi le vindumuneur musi nzo congo.

Partager :

LE COUP D’ÉTAT PERMANENT CONTRE LE PEUPLE ET LES OPPOSANTS TOXIQUES.

(3) Le coup d’etat permanent contre le peuple et les opposants toxiques – YouTube

Quand l’activisme politique se limite au slogan libérer MOKOKO , libérer André OKOMBI SALISSA ,  en comptant sur le grand poutine et au cinéma de résolution de l’ O. N.U. , cela montre un défit criard de discernement avérée , de la part des opposants dit toxiques. C’est que  le diable est dans le détail; cet idiotisme fait allusion à un hic ou à un élément mystérieux caché dans le dans les détails; il indique que « quelque chose peut sembler simple mais en fait les détails sont compliqués et susceptibles de poser des problèmes »; Tel que le complot contre le peuple sur fond de manipulation charognarde des opposants toxiques dans un tropisme politique négative reposant sur un statut- quo dont les leviers ne sont autres que;  free MOKOKO, free OKOMBI.

Un grand frein et un affaissement du combat politique pour libérer le Congo de la dictature .

Chers compatriotes ,

regardons du coté de la Palestine ou la libération des otages est le prix de la rançon d’une bataille féroce ou chacun veut tailler la croupière à l’autre.

C’est dire que le monde politique ce n’est pas Alice au pays des merveilles, pas plus un monde de Bisounours .

A vous les opposants toxiques vous prouvez toujours hurlez, les mains nus!

A vous peuple ne vous laissez pas aveugler par des roitelets ou opposants toxiques qui n’ont que leurs langues pendantes  pour baver sur internet, incapables de remplir les rangs d’une petite manifestation.

Combien étions-nous à l’ambassade du Rwanda à paris?

Et, aujourd’hui tout le monde hurle sur la confiscation des terres.

Les congolais sont aussi ridicules que celui qui les dirige , quand il est prompt à aller régler les conflits en Libye et se faire adouber par Maki Sall ,  le président sénégalais; nous le citons le président SASSOU est un grand expert en la matière .

De quel expertise faisons nous allusion alors , que le feu couve a quelques encablures de Brazzaville dans le pool.

Quel cynisme?

Les opposants toxiques osent à évoquer la résolution de l’ONU à propos de MOKOKO et OKOMBI, l’on voit bien que le congolais est piégé par ses propres démons; Pourquoi diable ces derniers si tenaces rêvant d’avoir des entrées à l’ONU n’ont pas su faire montre de mansuétude , en parlant de cette même résolution pour le pool, qui se meurt depuis bientôt 20 ans.

Peuple congolais il est temps que le Congo sorte de son apartheid.

A dieu veau ,vache, cochon!

Armand Mandziono le Butélezi le vindumuneur musi nzo congo.

Partager :